MotoGP - GP de Thaïlande : Quartararo " n'a rien à perdre "

MotoGP - GP de Thaïlande : Quartararo " n'a rien à perdre "©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 20 octobre 2022 à 21h19

Désormais deuxième du championnat du monde de MotoGP à deux courses de la fin, Fabio Quartararo estime qu'il n'a plus rien à perdre et ne va pas hésiter à faire des changements sur sa moto dès ce week-end en Thaïlande.


Fabio Quartararo avait 91 points d'avance sur Francesco Bagnaia avant la pause estivale, il en a désormais 14 de retard. Alors qu'il ne reste plus que les Grands Prix de Thaïlande (ce dimanche) et de Valence (le 6 novembre) à disputer, le Français n'a plus son destin entre les mains s'il souhaite conserver son titre de champion du monde de MotoGP. Ce jeudi en conférence de presse à Sepang, le Niçois de 23 ans a confié qu'il allait tout donner sur les deux dernières courses, et qu'il n'hésiterait pas à effectuer des changements sur sa Yamaha.

Quartararo : "Francesco a réussi à faire son retard, nous pouvons le faire aussi"

« Les dernières courses ne m'ont pas tellement plu, mais en ce moment je suis dans une position où je n'ai pas vraiment besoin de penser à quoi que ce soit. Je dois juste me pousser à la limite. Je pense que c'est une mentalité différente, et je vais faire ce GP dans une ambiance différente. J'ai le sentiment que je n'ai rien à perdre en ce moment. Alors, bien sûr, je vais aborder la course en me mettant à la limite dès le début du week-end, en essayant de faire quelques changements sur la moto, car au final, quand on va sur une nouvelle piste, on se sent super mais on ne touche jamais à rien. Alors maintenant, je pense que c'est le moment où, même si vous vous sentez bien, il faut apporter des améliorations dans certains domaines. Donc, je pense que c'est une situation différente des précédentes. Bien sûr, la saison n'est pas finie. Francesco a réussi à faire son retard, nous pouvons le faire aussi. La seconde moitié de la saison a été horrible. Mais nous pouvons faire tourner les choses et essayer de vraiment performer lors de ces deux dernières courses. » Il reste encore 50 points à attribuer, tout est donc encore possible pour le Niçois, qui peut encore finir champion, deuxième... voire troisième si Aleix Espargaro, qui compte treize points de moins, lui passe devant lui aussi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.