MotoGP - GP de Catalogne : Oliveira s'impose devant Zarco, Quartararo quatrième en finissant torse nu

MotoGP - GP de Catalogne : Oliveira s'impose devant Zarco, Quartararo quatrième en finissant torse nu©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 06 juin 2021 à 13h47

Pour la huitième fois de sa carrière en MotoGP, Johann Zarco (Pramac) a terminé deuxième, ce dimanche au Grand Prix de Catalogne, remporté par Miguel Oliveira (KTM). Fabio Quartararo (Yamaha), qui a effectué quelques tours avec sa combinaison ouverte, a terminé quatrième.



Encore raté pour Johann Zarco ! Pour la huitième fois de sa carrière dans l'élite de la moto, le pilote français a terminé deuxième, ce dimanche en Catalogne. Et si la course avait compté 25 tours au lieu de 24, il est fort possible que le pilote Pramac, sur un rythme ascendant, aurait pu doubler celui qui a remporté ce Grand Prix, Miguel Oliveira. Le pilote portugais, qui galérait en début de saison sur sa KTM, monte en puissance depuis quelques semaines, et a signé ce dimanche la troisième victoire de sa carrière, au terme d'une course bien maîtrisée. Parti quatrième, Oliveira (26 ans) a réussi un super départ pour se retrouver deuxième derrière Jack Miller, mais devant le poleman Fabio Quartararo. Il a pris la tête de la course au deuxième tour et l'a conservée pendant dix tours, le temps de voir Quartararo lui passer devant. Mais le Portugais a immédiatement doublé le Niçois pour reprendre les commandes et ne plus les lâcher. Mais il n'a pas réussi à s'échapper et Johann Zarco, en difficulté dans les premiers tours (7eme après 25 tours) avant de réussir une magnifique remontée, l'a fait trembler jusqu'au bout.

Quartararo est passé par toutes les émotions

C'est Fabio Quartararo qui a passé la ligne en troisième position, mais qui est finalement classé quatrième après une course à rebondissements. Le pilote Yamaha s'est retrouvé troisième dès le premier virage puis, comme Zarco, a perdu des places pour se retrouver sixième derrière Jack Miller, Miguel Oliveira, Joan Mir, Aleix Espargaro et même Johann Zarco, qui s'est retrouvé devant lui quelques instants. Mais le leader du championnat a entamé sa remontée après cinq tours, pour se retrouver leader à treize tours de la fin avant qu'Oliveira ne le redouble. Incapable de revenir sur le Portugais, le Français s'est de nouveau fait doubler par son compatriote à trois tours de la fin, et est sorti de la piste pour passer par le "long lap", ce qui lui a valu une pénalité de trois secondes à l'arrivée et donc cette quatrième place finale. Mais le Niçois a surtout dû finir le Grand Prix sans sa protection pectorale, qui s'est envolée, et avec sa combinaison ouverte. Sa prise au vent était donc énorme et il prenait de gros risques en cas de chute en roulant avec le torse dégagé. Heureusement, tout s'est bien terminé pour le jeune pilote français, qui limite la casse en finissant au pied du podium et qui conserve la tête du championnat, avec 17 points d'avance sur Zarco, 28 sur Miller (qui termine donc sur le podium), 30 pour Bagnaia (7eme ce dimanche) et 42 sur le champion du monde Mir (5eme). A noter les chutes de Marc Marquez et Valentino Rossi, qui n'ont pas terminé la course. Une nouvelle génération est en train de s'installer en MotoGP, et ce sont toujours deux Français qui dominent ! Prochain rendez-vous :  dans deux semaines en Allemagne.


Meilleur résultat pour Fellon

Du côté de la Moto3, c'est l'Espagnol Sergio Garcia (Gasgas) qui s'est imposé pour 15 millièmes devant son compatriote Jeremy Alcoba (Honda) et le Turc Deniz Öncü (KTM), qui  décroche le premier podium de sa carrière, à bientôt 18 ans. Le (large) leader du championnat Pedro Acosta, parti 25eme, a terminé septième, et le Français Lorenzo Fellon (17 ans en juillet) a décroché le meilleur classement de sa carrière : 16eme. En Moto2, l'Australien de 23 ans Remy Gardner (Kalex) a remporté sa troisième victoire en carrière et la deuxième de suite, devant les Espagnols Raul Fernandez (Kalex) et Xavier Vierge (Kalex). Il en profite pour augmenter son avance en tête du championnat du monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.