MotoGP - GP d'Australie : Zarco décroche la première victoire de sa carrière

MotoGP - GP d'Australie : Zarco décroche la première victoire de sa carrière©panoramic, Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le samedi 21 octobre 2023 à 07h58

Johann Zarco a signé ce samedi en Australie la toute première victoire de sa carrière en MotoGP, devant Francesco Bagnaia, qui prend de l'avance en tête du championnat au détriment de Jorge Martin, seulement cinquième après avoir longtemps mené.


Il aura donc fallu attendre son 120eme départ en MotoGP et 19 podiums sans jamais monter sur la première marche pour voir Johann Zarco triompher en MotoGP ! Le Cannois de 33 ans, ancien double champion du monde de Moto2 (en 2015 et 2016), a décroché ce samedi la toute première victoire de sa carrière dans l'élite, lors du Grand Prix d'Australie, qui s'est déroulé le samedi dans de bonnes conditions, alors que le sprint aura lieu dimanche, en raison des rafales de vent attendues sur Phillip Island. Qui aurait pourtant pu prédire cela, alors que le pilote Pramac s'est élancé du cinquième rang de la grille et s'est même retrouvé neuvième en fin de premier tour, suite à un léger contact avec Aleix Esparagaro et plusieurs dépassements (Di Giannantonio, M.Marquez...) ? Mais au fil des tours, Zarco est remonté au classement, dépassant Aleix Espargaro, Jack Miller ou encore Marc Marquez, pour se retrouver cinquième pendant un long moment. Comme souvent, la deuxième partie de la course était plus favorable au pilote français, qui a commencé à se rapprocher de la quatrième place occupée par le champion du monde Francesco Bagnaia, parti troisième, mais doublé par un Fabio Di Giannantonio auteur d'un excellent départ (il était 6eme sur la grille), et qui a même pris la deuxième place à Brad Binder à neuf tours de la fin. En tête de course, le leader et poleman Jorge Martin, coéquipier de Zarco, vivait un Grand Prix tranquille.

Martin galère avec son pneu, Zarco en profite

A six tours de la fin, le pilote français a fini par doubler Bagnaia pour prendre la quatrième place et l'écart entre les cinq premiers s'est resserré, Jorge Martin connaissant des problèmes avec son pneu tendre à l'arrière (alors que les autres étaient en médium). Dans le tour suivant, Binder a doublé Di Giannantonio pour reprendre la deuxième place, et les quatre poursuivants de Martin étaient alors au coude-à-coude. A trois tours de la fin, Zarco a doublé l'Italien pour monter sur le podium provisoire, puis dans la foulée, alors que Binder craquait (5eme), Zarco prenait la deuxième place à Di Giannantonio et Pramac s'acheminait alors vers un doublé, avec victoire de Martin devant Zarco. Mais moins d'une seconde séparait les deux coéquipiers et le Français est revenu en boulet de canon dans le dernier face à un Espagnol dont le pneu arrière était en perdition. Et ce qui devait arriver arriva ! Zarco a doublé Martin dans le dernier tour pour prendre la tête, et Bagnaia s'est faufilé pour se retrouver deuxième. Le Cannois a tenu jusqu'au bout pour aller décrocher cette victoire tant attendue, devant Bagnaia et Di Giannantonio, pendant que Martin craquait et finissait cinquième.

Quartararo félicite Zarco

Sept ans après son deuxième titre en Moto2, Johann Zarco pouvait offrir à ses supporters le saut périlleux de la victoire. Il permet à la France de décrocher un premier succès depuis juin 2022, et celui de Fabio Quartararo en Allemagne. Le Niçois, 14eme de ce Grand Prix après une course anonyme, a été l'un des premiers à féliciter son compatriote. Alors qu'il va quitter Pramac à la fin de la saison pour rejoindre Honda, Johann Zarco ne pouvait pas offrir plus beau cadeau de départ. Cependant, l'écurie ne pouvait avoir qu'un demi-sourire à l'arrivée, puisque Jorge Martin s'éloigne de Francesco Bagnaia dans la lutte pour le titre, avec désormais 27 points de retard (Zarco est 5eme, Quartararo 10eme), alors que tout lui souriait à la mi-course . Mais il reste le sprint de dimanche pour récupérer de précieux points...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.