MotoGP : Des nouvelles de Marquez

MotoGP : Des nouvelles de Marquez©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 14 janvier 2021 à 23h36

Six semaines après avoir subi une troisième opération à l'épaule, Marc Marquez a passé des examens encourageants jeudi.

 

Enfin des bonnes nouvelles pour Marc Marquez. Le 3 décembre dernier, le pilote espagnol de 27 ans se faisait opérer une troisième fois du bras doit, lui qui s'était blessé le 19 juillet dernier lors d'une chute sur le circuit de Jerez de la Frontera en ouverture de la saison de MotoGP. Sorti de l'hôpital Ruber Internacional de Madrid dix jours plus tard, en raison de complications lors de l'opération, le pilote Honda a dû y retourner ce jeudi pour un examen de contrôle, comme l'a expliqué son équipe. 

Son évolution est "satisfaisante" 

"Aujourd'hui, Marc Marquez s'est rendu à l'hôpital Ruber Internacional pour un examen médical. L'octuple champion du monde (six titres en MotoGP, un en Moto2 et un en 125, ndlr) a effectué cet examen six semaines après la chirurgie pratiquée le 3 décembre, pour une pseudarthrose infectée de l'humérus droit. Une évolution clinique et radiographique satisfaisante a été confirmée. Marquez va poursuivre son traitement antibiotique spécifique, avec un programme de récupération adapté à sa situation clinique", peut-on lire dans ce communiqué de la Repsol Honda Team. 

"Une accumulation de stress" 

On ne sait en revanche pas quand Marquez pourra retrouver la compétition. Car il avait déjà essayé de reprendre prématurément après sa chute. Opéré une première fois du bras droit, il voulait revenir une semaine plus tard mais a dû renoncer. Et il a dû repasser sur la table d'opération pour remplacer la plaque de titane qui avait été placée sur son humérus, "car elle était abîmée en raison d'une accumulation de stress", avait alors expliqué le chirurgien qui l'a opéré à Barcelone. Et cette plaque utilisée pour consolider son os a donc dû être remplacée une deuxième fois, en raison de la lente guérison de sa fracture de l'humérus droit. D'où cette troisième opération qui, on l'espère pour lui, sera la dernière. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.