MotoGP : Blessé à la main gauche, Quartararo ne compte pas calculer en course

MotoGP : Blessé à la main gauche, Quartararo ne compte pas calculer en course©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 22 octobre 2022 à 15h55

Alors qu'il souffre d'une fracture à la main gauche et s'élancera de la 12eme position ce dimanche, Fabio Quartararo a confié vouloir attaquer autant que possible lors du Grand Prix de Malaisie.



Fabio Quartararo n'a pas connu un samedi facile. S'il était parvenu à valider sa place en Q2 au terme de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix de Malaisie, la quatrième l'a vu aller à terre. Souffrant visiblement de la main gauche, « El Diablo » n'a pas été en mesure de passer immédiatement des examens pour connaître la nature exacte de sa blessure. Malgré la douleur, le pilote Yamaha a repris la piste pour tenter de bien figurer lors de la deuxième partie de la séance de qualifications mais sans y parvenir. Malgré les contre-performances de Francesco Bagnaia, seulement neuvième et victime d'une chute, et d'Aleix Espargaro, Fabio Quartararo n'a pu faire mieux que douzième. Quelques heures après ces qualifications, le pilote tricolore a pu passer par le service médical du circuit et le diagnostic s'est avéré très clair. En effet, le champion du monde en titre souffre d'une contusion a niveau du majeur de la main gauche... mais également d'une « petite fracture ». Les médecins l'ont toutefois autorisé à reprendre le guidon ce dimanche pour la course, durant laquelle il sera toutefois affaibli.

Quartararo : « En partant douzième, il n'y a pas de stratégie »

Une blessure qui, selon l'intéressé, passera au second plan ce dimanche à l'approche du Grand Prix. « Je pense qu'en course j'aurai d'autres choses à penser que mon doigt donc ça ne devrait pas être un problème, mais je prendrai quelque chose », a confié Fabio Quartararo face à la presse à l'issue de cette séance de qualifications. De plus, le Tricolore n'a pas voulu mettre sa contre-performance sur le compte de cette douleur à la main gauche. « Honnêtement en qualifications ça n'a pas été un problème. Peut-être que je n'étais pas assez concentré, je ne sais pas, a-t-il ajouté. Je ne comprends encore pas la premier tentative et lors de la seconde, je n'ai pas compris pourquoi on n'avait pas bien calculé pour faire deux tours. Le deuxième passage en piste a été meilleur, pas au niveau des sensations mais du chrono. » Mais, malgré tout cela, « El Diablo » assure qu'il ne compte pas baisser les bras alors que son principal rival dans la course au titre ne sera qu'une seule ligne devant lui. « Je pense qu'en partant douzième, il n'y a pas de stratégie, a confié le Niçois. Je vais essayer d'être aussi rapide que possible et de voir comment ça se passe, mais je pense qu'il n'y a pas de stratégie particulière. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.