Moto : Le Grand Prix de France en octobre ?

Moto : Le Grand Prix de France en octobre ?©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 15 mai 2020 à 14h30

Prévu le 17 mai et reporté pour cause de pandémie de coronavirus, le Grand Prix de France moto pourrait avoir lieu durant la première quinzaine du mois d'octobre, selon ses organisateurs.

Ce dimanche aurait dû être une grande fête de la moto au Mans, avec l'organisation des Grands Prix de France de MotoGP, Moto2 et Moto3 et la présence de deux Français dans l'élite, Johann Zarco et Fabio Quartararo. Mais la grande fête n'aura lieu, puisqu'en raison de la pandémie de coronavirus, l'événement a été reporté le 2 avril dernier. Les promoteurs et dirigeants de la moto travaillent actuellement à un nouveau calendrier pour la saison 2020, qui n'a toujours pas commencé, alors qu'elle aurait dû débuter le 8 mars au Qatar. Et selon les derniers échos, le coup d'envoi pourrait être donné fin juillet, avec deux courses le 19 et le 26 à Jerez, en Andalousie, pour lancer la saison, si le gouvernement espagnol donne son accord. Quant au Grand Prix de France, il pourrait avoir lieu pendant la deuxième quinzaine d'octobre, ont fait savoir ses organisateurs ce vendredi.

Toujours des incertitudes

« Dorna (le promoteur du MotoGP, ndlr) et la Fédération internationale de moto) travaillent actuellement sur l'élaboration d'un nouveau calendrier 2020 dans lequel le Grand Prix de France pourrait s'inclure, ce que nous espérons grandement. En tant qu'organisateur de la manche française du Championnat du Monde MotoGP initialement prévue cette semaine, nous continuons de travailler afin de pouvoir organiser le Grand Prix de France 2020 au Mans dans la première quinzaine d'octobre. Cette option reste à confirmer dans les semaines à venir et nous espérons une évolution positive de la situation sanitaire malgré l'incertitude qui plane actuellement pour les événements à forte affluence, eu égard au respect des règles imposées par le gouvernement. Nous sommes tout à fait conscients de l'imprévisibilité de l'avenir mais nous restons réalistes et positifs. Il est raisonnable d'avoir de l'espoir mais également de ne pas avoir de certitude », écrivent les organisateurs. La patience est donc de mise. A ce jour, quatre Grands Prix ont été définitivement annulés (Qatar, Allemagne, Pays-Bas, Finlande) et sept ont été reportés (Espagne, France, Italie, Catalogne, Thaïlande, Amériques, Argentine).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.