Honda : La récupération de Marquez avance bien selon son patron

Honda : La récupération de Marquez avance bien selon son patron©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 03 avril 2022 à 15h35

Absent ce week-end en Argentine après avoir une nouvelle fois souffert de diplopie, Marc Marquez pourrait revenir à Austin mais son patron Alberto Puig ne s'est pas engagé fermement à ce sujet quand bien même la récupération de l'Espagnol va dans le bon sens.

C'est le principal absent ce week-end en Argentine. Victime d'une violente chute lors des essais du Grand Prix d'Indonésie, Marc Marquez est atteint d'un nouvel épisode de diplopie, dédoublement de la vision. Le sextuple champion du monde MotoGP a été contraint de renoncer à la troisième manche de la saison, disputée ce week-end à Termas de Rio Honda, et cède sa place à Stefan Bradl. Admettant que les chutes subies par son pilote à Mandalika étaient « brutales, surtout la dernière, c'était horrible », Alberto Puig a confié au micro de DAZN qu'il va devoir « clarifier la situation » avec Marc Marquez. « Il a connu ça l'année dernière mais depuis 2011, rien ne lui était arrivé, et on ne peut pas penser que Marc va avoir ce problème à chaque fois qu'il va tomber », a ajouté le patron de l'écurie Honda. Admettant être « inquiet » pour son pilote, Alberto Puig assure que « ce n'est pas fini, il faut continuer » concernant les espoirs de bien figurer du numéro 93.


Puig : « Il n'a pas fait la course à cause de son problème de vue »

Quant à la question de savoir quand Marc Marquez pourra reprendre le guidon de sa moto, le patron de l'écurie Honda s'est montré évasif mais se montre aussi rassurant que possible. « La question de la vision est très complexe et on ne peut pas avoir de date de retour exacte, a confié Alberto Puig. Avec la référence de l'année dernière, nous avions très peur à Mandalika, mais désormais la progression est très rapide. Je ne peux pas dire qu'il reviendra à Austin, mais la récupération est très rapide. » Toutefois, alors que le constructeur japonais avait affirmé que Marc Marquez avait développé sa diplopie dans l'avion le ramenant d'Indonésie, le dirigeant espagnol a laissé entendre que le souci est apparu bien avant. « Il n'a pas fait la course à cause de son problème de vue, a affirmé Alberto Puig. S'il n'avait pas eu ce problème, et malgré les chutes qu'il avait subies ce week-end-là, nous pensons qu'il aurait été en tête de la course, à la lutte pour la victoire. » Marc Marquez va une nouvelle fois devoir faire preuve de patience avant de retrouver le paddock, soit à Austin, soit à Portimão, soit plus tard encore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.