GP des Amériques : Quartararo a le titre en tête, mais ne vise pas une conclusion à Misano

GP des Amériques : Quartararo a le titre en tête, mais ne vise pas une conclusion à Misano©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le dimanche 03 octobre 2021 à 23h30

Deuxième du Grand Prix des Amériques derrière Marc Marquez et devant Francesco Bagnaia, Fabio Quartararo s'est mis en position de remporter le titre dès le prochain Grand Prix à Misano. Mais le Niçois ne veut pas aller trop vite et vise une conclusion au Portugal.



Fabio Quartararo touche au but. Alors que Marc Marquez a dominé le Grand Prix des Amériques, le pilote français a fait mieux qu'assurer à Austin. « C'est un très grand pas vers le titre », a confié le Français après avoir pris la deuxième place au Texas devant son désormais seul rival pour la couronne mondiale, l'Italien Francesco Bagnaia. Disputée sous une intense chaleur, la quinzième manche de la saison a démarré parfaitement pour le Français, qui a confié s'être donné un objectif à l'extinction des feux. « Au départ, je me suis mis un référence et je me suis dit que je ne freinerai pas plus tôt que Francesco Bagnaia, a déclaré le pilote Yamaha. Ça a marché. On a failli se toucher. » Inquiété en début de course par Jorge Martin alors que Marc Marquez s'est très vite envolé, Fabio Quartararo a ensuite haussé son rythme pour assurer la deuxième place. « C'est à ce moment-là que j'ai vraiment fait dix tours à fond tout en prenant toujours un peu de marge, a résumé le leader du championnat du monde. Je pense que j'ai fait une très belle course aujourd'hui (dimanche) en sachant qu'on est partis avec le pneu tendre. On a essayé ce (dimanche) matin et ça avait super bien marché. Je crois que je n'ai jamais été aussi content d'une deuxième place. »

Quartararo : « L'objectif est de gagner le titre au Portugal »

Grâce aux consignes d'équipe chez Ducati, Francesco Bagnaia a limité les dégâts avec une troisième place. Mais, avec désormais 52 points de retard, l'Italien verra son adversaire avoir une première « balle de match » dans trois semaines à Misano. Face à cette perspective de titre mondial, Fabio Quartararo fait preuve de modestie, même s'il admet désormais « vraiment commencer à penser au championnat ». « On a encore trois courses, assure le Niçois. Pour être sincère, l'objectif est de gagner le titre au Portugal. » Ne cachant pas prendre beaucoup de plaisir au guidon, le pilote Yamaha ne sera pas déçu s'il doit attendre un peu plus longtemps pour devenir le premier Français champion du monde dans la catégorie reine. « Ça pourra peut-être se faire à Misano mais il y a aucune pression, assure-t-il. Si ça ne se fait pas à Misano, ça sera fera normalement au Portugal, on croise les doigts ! » Voulant « rester calme », Fabio Quartararo affirme ses ambitions de titre mais ne veut pas « faire de bêtises » pour aller le chercher. « Si Francesco Bagnaia termine premier et que je suis quatrième, troisième ou deuxième à Misano, il n'y aura pas le moindre problème, confie le pilote tricolore. On arrivera encore au Portugal dans une très bonne situation donc il y a aucune pression. On a fait le job. Ça fait quinze courses qu'on est là, qu'on fait des podiums donc place à la tranquillité. » Fabio Quartararo ne veut pas se laisser gagner par la tension alors qu'il est proche d'écrire une page d'histoire du sport français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.