GP de Saint-Marin : Deuxième victoire de suite pour Bagnaia juste devant Quartararo

GP de Saint-Marin : Deuxième victoire de suite pour Bagnaia juste devant Quartararo©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 19 septembre 2021 à 14h47

A l'issue d'un combat de titans en fin de course, Francesco Bagnaia a eu le dernier mot face à Fabio Quartararo et remporte le Grand Prix de Saint-Marin, son deuxième succès de suite. Le surprenant Enea Bastianini complète le podium.

Fabio Quartararo a tout tenté mais Francesco Bagnaia a parfaitement exécuté son plan ! Auteur de la pole position du Grand Prix de Saint-Marin ce samedi, le pilote de l'écurie officielle Ducati a signé ce dimanche à Misano sa deuxième victoire consécutive en MotoGP juste devant le leader du championnat du monde. « Pecco » ne l'avait pas caché, l'idée était de prendre un très bon départ pour ensuite imposer un rythme intense pour se détacher et aller chercher la victoire en espérant voir son coéquipier Jack Miller s'intercaler. Un plan qui n'est toutefois pas passé loin de se retourner contre l'Italien en toute fin de course. La première partie s'est pourtant parfaitement déroulée. S'il y a eu une petite alerte au faux-départ, Francesco Bagnaia a viré en tête au premier virage devant l'Australien et le Français. Très vite menacé par Marc Marquez, Fabio Quartararo a un temps cédé sa troisième place à Jorge Martin mais le vainqueur du Grand Prix de Styrie est allé à la faute sous la pression d'« El Diablo ». Le trio de tête a alors patiemment creusé l'écart sur la concurrence.


Quartararo a tout donné mais échoue à trois dixièmes

Toutefois, le choix de Francesco Bagnaia et Jack Miller d'utiliser un pneumatique tendre à l'arrière contre un medium pour Fabio Quartararo n'a pas aidé les pilotes Ducati. Au quatorzième tour, le Français n'a pas laissé la moindre chance à l'Australien pour reprendre la deuxième place avec un retard proche de trois secondes sur « Pecco ». Sans s'affoler, le pilote Yamaha a alors imposé un très gros rythme pour reprendre plusieurs dixièmes de seconde par tour au leader de la course, revenant sous la seconde à sept tours du drapeau à damier. Flirtant avec les limites de la piste, les deux rivaux pour le titre de champion du monde n'ont absolument rien lâché. Malgré la pression intense mise par Fabio Quartararo et visiblement usé physiquement, Francesco Bagnaia est sorti vainqueur de ce duel comme il l'avait fait le week-end dernier en Aragon face à Marc Marquez. Avec cette deuxième victoire de suite, l'Italien revient à 48 points du Français, qui ne pourra pas être sacré dès la prochaine manche à Austin mais efface le record de podiums en catégorie-reine avec son 19eme en trois saisons.


Bastianini créé la surprise, Zarco passe à côté

Derrière Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo, la troisième place revient à... Enea Bastianini ! Le pilote de l'écurie Avintia Esponsorama, parti de la 12eme position, a parfaitement su exploiter les forces de sa Ducati pour remonter progressivement dans la hiérarchie. La « Bestia » a même déposé sans coup férir Marc Marquez pour s'emparer de la troisième place et, battant à plusieurs reprises le record du tour en course, a tout tenté pour espérer revenir sur le duo de tête pour finalement couper la ligne à un peu moins de cinq secondes, devenant le cinquième pilote Ducati à monter sur le podium cette saison. Malgré des difficultés vues tout au long du week-end, Marc Marquez termine quatrième devant un Jack Miller qui n'a pas su faire tenir ses gommes. Contrairement à Fabio Quartararo, Johann Zarco n'a pas connu une belle journée. Parti de la deuxième ligne, le Cannois a connu un début de course compliqué, tombant très tôt dans la hiérarchie avant d'être sanctionné d'une pénalité « long lap » pour avoir coupé le premier virage. Le pilote Ducati Pramac prend la 12eme place à l'arrivée, juste devant Maverick Viñales, et voit Joan Mir, sixième ce dimanche, le distancer dans la course à la troisième place du championnat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.