GP d'Espagne (Qualifications) : Deuxième pole position de la saison pour Fabio Quartararo, deuxième ligne pour Johann Zarco

GP d'Espagne (Qualifications) : Deuxième pole position de la saison pour Fabio Quartararo, deuxième ligne pour Johann Zarco©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 01 mai 2021 à 14h59

Solide depuis le début du week-end, Fabio Quartararo est allé chercher la pole position du Grand Prix d'Espagne. Franco Morbidelli et Jack Miller accompagneront le Français en première ligne quand Johann Zarco a signé le sixième temps.



Fabio Quartararo est comme chez lui à Jérez de la Frontera. Pour la quatrième fois consécutive sur le Circuit Angel-Nieto, et la douzième fois de sa carrière en MotoGP, le pilote de l'écurie officielle Yamaha s'est offert la pole position. N'ayant pas caché un léger inconfort au guidon de sa machine à l'issue des essais libres disputés ce vendredi mais placé ce samedi lors de la troisième puis de la quatrième séance d'essais libres, Fabio Quartararo n'a pas laissé la moindre chance à ses rivaux avec un tour à la limite, avec deux situations chaudes (1'36''755). Mais il fallait bien ça pour devancer Franco Morbidelli, frustré après une matinée qui ne lui a pas souri. L'ancien coéquipier du Français au sein de l'écurie Yamaha Petronas SRT, contraint de passer par la Q1 après avoir vu ses deux meilleurs temps de la troisième séance d'essais libres effacés pour non-respect des limites de la piste, s'est sorti du rattrapage avant d'échouer à seulement 57 millièmes de seconde de la pole position signée par Fabio Quartararo.

Miller s'est réveillé, Zarco en embuscade

Mais la surprise de cette séance de qualifications restera Jack Miller. En difficulté au guidon de sa Ducati depuis le début de la saison, en quête de confiance sur le tracé andalou depuis le début du week-end, l'Australien a su tout mettre bout-à-bout pour aller chercher le troisième temps à 105 millièmes de la référence. Un tour qui lui permet de devancer son coéquipier Francesco Bagnaia et Johann Zarco pour une deuxième ligne 100% Ducati. Profitant du sillage de Fabio Quartararo dans sa dernière tentative, le Cannois a su remonter jusqu'au sixième rang à trois dixièmes de son compatriote. Transparent à Portimão lors du Grand Prix du Portugal, Maverick Viñales souffre encore de la comparaison avec son coéquipier et s'élancera d'une troisième ligne aux couleurs espagnoles avec Aleix Espargaro, qui confirme les progrès de l'Aprilia, et Alex Rins. Un Top 12 conclu par le champion du monde en titre Joan Mir devant Brad Binder, qui n'a pas confirmé le bon rythme vu ce vendredi et Stefan Bradl, qui réalise le meilleur résultat pour Honda.


M.Marquez partira loin

Le pilote d'essai allemand, qui profite d'une des trois « wild card » accordées à Honda cette saison, a fait mieux que les pilotes titulaires de la firme japonaise. Victime d'une violente chute à l'occasion de la troisième séance d'essais libres, qui l'a contraint à faire des examens de contrôle à l'hôpital en amont de cette séance de qualifications, Marc Marquez a tout donné pour s'extraire de la Q1 mais, à l'image de son coéquipier Pol Espargaro, l'objectif était hors d'atteinte. A quasiment une demi-seconde de Franco Morbidelli, meilleur temps de ce rattrapage, les deux pilotes espagnols prendront place en cinquième ligne aux côtés d'Enea Bastianini alors que Valentino Rossi confirme ses difficultés. Le pilote italien, qui verra son écurie VR46 arriver dans la catégorie reine la saison prochaine, n'a pu faire mieux que le septième temps de la Q1 pour une 17eme place sur la grille de départ. Un résultat décevant qui lui promet une course très difficile ce dimanche sur le circuit qui lui a offert l'an passé son dernier podium à ce jour. Un Grand Prix qui, sur le tourniquet andalou, promet de l'intensité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.