GP d'Emilie-Romagne : Quatrième pole position consécutive pour Bagnaia, Quartararo 15eme sur la grille

GP d'Emilie-Romagne : Quatrième pole position consécutive pour Bagnaia, Quartararo 15eme sur la grille©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 23 octobre 2021 à 14h55

Auteur de la pole position lors des trois derniers Grands Prix, Francesco Bagnaia a remis ça à l'occasion des qualifications du Grand Prix d'Emilie-Romagne. L'Italien aura l'occasion de reprendre du terrain sur Fabio Quartararo, qui n'a pas passé le cap de la Q1 et partira 15eme ce dimanche.



Francesco Bagnaia compte bien se battre jusqu'au bout ! Alors que Fabio Quartararo a l'occasion de sceller le sort du championnat ce week-end à Misano, le pilote italien a signé une quatrième pole position consécutive après celles acquises en Aragon, lors du Grand Prix de Saint-Marin déjà à Misano puis à Austin. Pour cela, Francesco Bagnaia est parvenu à réaliser ce dont Fabio Quartararo a été incapable de faire : sortir de la Q1. Hors du Top 10 à l'issue des trois premières séances d'essais libres, les deux duellistes ont dû batailler pendant quinze minutes avec comme enjeu les deux dernières places disponibles dans la bataille pour la pole position. Le pilote Ducati a signé le meilleur temps de cette Q1 avec sept dixièmes de seconde d'avance sur Iker Lecuona. Sur une piste séchante et donc difficile à appréhender, Fabio Quartararo a tout donné mais a échoué au troisième rang, à une seconde de son rival... avant de voir son temps effacé en raison d'un drapeau jaune déployé après une chute. Finalement cinquième de cette première partie, le Niçois sera 15eme sur la grille de départ.

Bagnaia et Ducati en forme et en force

C'est depuis son garage que Fabio Quartararo a alors vu Francesco Bagnaia profiter de la connaissance de la piste obtenue en Q1 pour aller chercher la pole position. L'Italien a même amélioré sa marque en 1'33'045... et il lui fallait bien ça pour empocher la mise. En effet, les pilotes Ducati ont été largement à leur avantage puis que Jack Miller échoue à seulement 25 millièmes de seconde de son coéquipier. Alors que Valentino Rossi dispute son dernier Grand Prix à domicile, c'est son frère cadet qui a brillé ce samedi à Misano. Luca Marini a, en effet, signé le troisième temps de ces qualifications avec un retard de 85 millièmes de secondes sur Francesco Bagnaia. Quasiment intouchable sur piste humide, Johann Zarco a déchanté dans cette Q2 durant laquelle le Cannois a peu paru à l'aise. Alors que son coéquipier Jorge Martin a chuté à deux reprises et sera 12eme sur la grille, le pilote français a forcé et est également allé à la faute dans sa dernière tentative. Johann Zarco sera 10eme au départ ce dimanche. Une course qui pourrait être un tournant dans la course au titre puisque « Pecco » sera en position de revenir très fort sur « El Diablo ».


Antonelli comme à la maison en Moto3, Lowes devant en Moto2

En Moto3, c'est l'Italien Niccolo Antonelli (Avintia VR46) qui partira en pole pour la première fois de la saison (la neuvième de sa carrière), devant Filip Salac (CarXpert PruestelGP) et Riccardo Rossi (BOE Owlride). Pedro Acosta (Red Bull KTM Ajo), le large leader du championnat, qui peut être sacré ce dimanche, partira quant à lui cinquième. Le Français Lorenzo Fellon (SIC58 Squadra Corse) a de son côté fini 17eme des qualifications. Dans la catégorie Moto2, la pole position revient à Sam Lowes (MarcVDS) devant Jorge Navarro (Speed Up) et Augusto Fernandez (Marc VDS). Concernant la course pour le titre, le leader du championnat Remy Gardner (KTM Ajo) ne sera que 14eme quand son coéquipier et principal rival Raul Fernandez (KTM Ajo) sera 10eme après une chute en fin de séance.

(Avec A.S.)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.