GP d'Autriche : La huitième place, le meilleur résultat possible selon Fabio Quartararo

GP d'Autriche : La huitième place, le meilleur résultat possible selon Fabio Quartararo©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 16 août 2020 à 22h15

Remonté de la dernière à la huitième place lors du Grand Prix d'Autriche MotoGP, Fabio Quartararo a confié que, dans des circonstances particulières, ce résultat était le meilleur possible.

Si Fabio Quartararo est toujours leader du championnat du monde MotoGP, il le doit à une deuxième partie de course où il a su remonter dans le peloton. Car, après un accrochage avec Maverick Viñales, le Français a connu un souci avec ses freins qui a provoqué un tout-droit et une relégation à la dernière place de la course avant l'interruption causée par l'accident mettant aux prises Johann Zarco et Franco Morbidellli. « Je pense que la poignée de freins touchait le guidon, donc tout d'abord, ça veut dire qu'on n'a pas de freins, et puis quand on freine, on perd beaucoup en sensations car on ne sait jamais si l'on aura des freins ou non, a déclaré le pilote Yamaha Petronas dans des propos recueillis par Motorsport.com. Ensuite, c'est dangereux. Je suis content de ma course dans ces conditions. Franchement, rester concentré était difficile, car quand on commence la seconde course et qu'on ne sait pas si les freins vont marcher ou non, c'était un peu difficile. Finalement, nous avons fini huitième, c'était le meilleur résultat possible aujourd'hui. »


Quartararo espère une solution à son problème de freins

Ce souci de levier de freins semble récurrent mais qui, s'il n'est pas rapidement réglé pourrait causer plus de soucis que la fragilité du moteur de la Yamaha. Mais l'écurie Petronas est sur le dossier, selon Fabio Quartararo. « L'équipe cherche une solution, moi aussi, mais je ne comprends rien aux problèmes mécaniques, même si je veux aider l'équipe », admet le leader du championnat qui était prêt à se contenter de rester au pied du podium. « Franchement, je ne peux pas dire que nous étions prêts à nous battre pour le podium, ajoute le Niçois. Les trois pilotes qui sont montés sur le podium étaient très rapides. Ce n'est jamais facile, mais nous avions le rythme pour le Top 5. » Une première course au Red Bull Ring qui a rebattu les cartes dans la course au titre avec Andrea Dovizioso, vainqueur ce dimanche, qui remonte au deuxième rang à onze longueurs du Français.


Quartararo envoie une pique à VIñales

« On sait que Dovi (Andrea Dovizioso, ndlr) a beaucoup d'expérience, il sait comment se battre et il a une moto avec laquelle il est peut-être plus facile de se battre dans les derniers tours », assure Fabio Quartararo, qui se refuse à écarter Marc Marquez de la course au titre, au sujet du pilote qui va quitter l'écurie officielle Ducati à l'issue de la saison. Un pilote italien que le vainqueur des deux premiers Grands Prix de la saison voit plus dangereux que Maverick Viñales « Je vois bien plus Dovi comme un candidat que Maverick. Maverick, je sais que si quelque chose se produit, nous avons plus ou moins la même moto, je peux me battre, a déclaré le Français, qui envoie une pique à son futur coéquipier au sein de l'écurie officielle Yamaha. Mais Dovi, avec une vitesse de pointe aussi incroyable, 10 km/h plus vite que nous, je le vois davantage comme un candidat. » La deuxième course au Red Bull Ring, le week-end prochain, pourrait éclaircir un peu plus la situation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.