Ducati : Une année sabbatique en 2021 n'est pas exclue par Dovizioso

Ducati : Une année sabbatique en 2021 n'est pas exclue par Dovizioso©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 05 juillet 2020 à 22h40

Face à des négociations à la peine avec Ducati et en l'absence de propositions piquant sa curiosité, Andrea Dovizioso pourrait renoncer à la saison 2021 du MotoGP selon son agent.

Vice-champion du monde 2019, Andrea Dovizioso va entamer la saison 2020 du MotoGP diminué. Le pilote italien se remet, en effet, d'une chute en motocross qui a occasionné une fracture à la clavicule gauche. Mais les soucis de « Dovi » pourraient aller plus loin car, alors qu'il arrive à l'échéance de son contrat à l'issue de cette saison, les négociations avec Ducati n'avancent pas. Elles ont été reportées en raison du retard dans le lancement de la saison du MotoGP causé par la crise sanitaire. Alors que la première manche est prévue le 19 juillet prochain à Jérez de la Frontera, les discussions ne reprendront pas avant cette date. Et, selon l'agent d'Andrea Dovizioso, l'argent n'est pas le nœud du problème. « Ce n'est pas nécessairement un problème financier, a confié Simone Battistella dans un entretien accordé au podcast officiel du MotoGP. Il est clair qu'il doit y avoir un accord sur cette question, mais Dovi veut être sûr que les deux parties aient les mêmes ambitions, qu'elles poursuivent le même objectif. S'il y a le moindre doute à ce sujet, il vaut peut-être mieux ne pas renouveler. »

L'année sabbatique, une option envisagée par Dovizioso

Un temps dans le viseur de KTM, qui a préféré attirer Danilo Petrucci pour le placer au sein de l'équipe française Tech3, Andrea Dovizioso n'a pas voulu se lier à la forme de Mattighofen. Un signe qui, selon Simone Battistella, démontre la volonté de son client de rester au plus haut niveau en MotoGP. « Dovi veut un programme intéressant dans les bonnes conditions pour pouvoir travailler, assure l'agent du vice-champion du monde la saison passée. Sinon, il n'acceptera pas l'offre il en attendra une autre. » Et s'il le fallait, Andrea Dovizioso serait prêt à tirer un trait sur la saison prochaine si cela devait lui permettre de revenir plus fort et dans une écurie de tout premier plan. « C'est une option que nous envisageons. Si les conditions ne sont pas remplies, il préfère ne pas poursuivre, confirme Simone Battistella. Andrea ne pense pas à la retraite, il se sent bien, il est au mieux de sa forme et il ne pense pas à partir. Mais il est vrai que s'il n'a pas de projet intéressant, il n'acceptera pas à tout prix et il est prêt à attendre une meilleure option. » Si un départ à la retraite à 34 ans n'est pas à l'ordre du jour, rester éloigné du paddock pendant douze mois pourrait le contraindre à manquer le bon train et libèrerait une place au sein de l'écurie officielle Ducati, que Jack Miller va rejoindre la saison prochaine, très attractive pour bon nombre de pilotes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.