Jean-Eric Vergne rêve de fusionner la Formule 1 et la Formule E

Jean-Eric Vergne rêve de fusionner la Formule 1 et la Formule E©Media365

Aurélie SACCHELLI : publié le samedi 09 mai 2020 à 16h48

Ancien pilote de Formule 1 et désormais double champion du monde de Formule E, Jean-Eric Vergne a fait part de son rêve de voir les deux championnats fusionner.



Créé en 2014, le championnat de Formule E, avec des monoplaces propulsées par un moteur électrique, rencontre du succès et est parvenu à attirer quelques pilotes de Formule 1, mais la F1 reste la discipline-reine du sport automobile, où l'argent règne et où les marques les plus célèbres veulent briller. Jean-Eric Vergne, qui a disputé 58 Grands Prix de F1 chez Toro Rosso entre 2012 et 2014, avant de devenir double champion du monde de Formule E en 2018 et 2019 au sein de l'écurie Techeetah, connait bien les deux disciplines, et rêverait de les voir fusionner, comme il l'a expliqué dans un podcast pour Autosport.

Dix e-Prix et dix Grands Prix avec les mêmes pilotes

« En tant que pilote, je peux vous dire que ce que j'aimerais voir dans un futur proche, ce n'est pas la Formule E remplaçant la Formule 1, mais voir ces deux championnats fusionner, car nous avons beaucoup d'écuries en Formule E et aussi des écuries importantes en Formule 1. Donc la « Formule 1 électrique », peu importe comment vous l'appelez, se déroulerait dans les villes et les circuits qu'on connait en Formule E, peut-être un peu plus grands, et la deuxième partie de la saison serait de la Formule 1, sur des circuits comme le Brésil, Abu Dhabi et Singapour. Il y aurait dix courses de « Formule 1 électrique » et dix courses de Formule 1, avec les mêmes pilotes, ce serait génial. C'est quelque chose que j'aimerais beaucoup voir. Je ne sais pas si ça peut arriver, mais c'est mon rêve en tant que pilote », a expliqué le Français de 30 ans, qui ne sait toujours pas quand la saison de Formule E reprendra. Interrompue pour cause de coronavirus après cinq e-Prix, elle pourrait reprendre le 11 juillet à New York (six e-Prix, dont celui de Paris du 18 avril, ont été reportés). Quant à la Formule 1, la saison 2020 n'a toujours pas débuté et ses dirigeants espèrent que ce sera le cas début juillet en Europe et à huis clos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.