Formule E : Une reprise accidentée

Formule E : Une reprise accidentée©Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le dimanche 28 février 2021 à 21h03

Le premier week-end de la saison 2021 de Formule E a été chaotique. Ce samedi, Edoardo Mortara lors des essais libres et surtout Alex Lynn en course ont été les victimes d'accidents spectaculaires. Heureusement, ils n'ont pas été blessés.



Après le report du premier e-prix de la saison 2021, la Formule E a pu reprendre en Arabie Saoudite ce week-end. Si la journée de vendredi a été marquée par la victoire inaugurale de Nyck de Vries, celle de samedi a marqué les esprits à cause de plusieurs accidents sur la piste du circuit de Dariya. Lors de la séance d'essais libres du matin, Eduardo Mortara a été victime d'une incroyable sortie de piste. Sur une simulation de départ, il n'avait plus de frein et a fait un tout droit qui s'est terminé dans le mur de sécurité situé au bout d'un échappatoire. Même si le choc a été violent, le Suisse n'a pas été blessé et n'a pas perdu conscience. Son équipe a néanmoins été visée par une enquête pour connaître les raisons de l'accident. Norman Nato, l'autre pilote de l'équipe Venturi n'a pas pu participer aux qualifications à cause de cette décision. Le Français a néanmoins pu prendre le départ de la course quand l'origine de la panne du système de freinage a été découverte par Mercedes.


Quelques heures plus tard, la course s'est terminée prématurément quand les drapeaux rouges ont été agités. Alex Lynn a été victime d'un accident spectaculaire après un accrochage avec Mitch Evans. Sur plusieurs mètres, sa monoplace, qui s'était renversée, a glissé jusqu'à finir dans les barrières de sécurité. "Il a accroché ma roue arrière et a eu un accident d'avion, c'était vraiment affreux" a expliqué Mitch Evans qui était aux premières loges pour voir son adversaire s'envoler. Protégé par son halo, le Britannique s'en est bien tiré. Il a été transporté à l'hôpital pour des examens complémentaires mais en est rapidement ressorti ce dimanche. Le pilote Mahindra n'a pas eu le moindre pépin physique. Un véritable miracle. Le premier week-end de course de la saison a été chaotique mais il y a eu plus de peur que de mal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.