Formule E : L'écurie ABT annonce son retour en 2023

Formule E : L'écurie ABT annonce son retour en 2023©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 05 mai 2022 à 20h20

Alors qu'elle a quitté la Formule E en même temps qu'Audi l'an passé, l'écurie allemande ABT a annoncé son retour dans le championnat de monoplaces électriques dès l'an prochain.

C'est un nom historique de la Formule E qui va revenir sur la grille de départ en 2023. Présente dans la discipline de monoplaces électriques dès la première saison en 2014-2015, l'écurie ABT a été la tête de pont d'Audi avant son entrée officielle dans le championnat lors de la saison 4 en 2017-2018. Avec un duo longtemps inamovible composé de Lucas di Grassi et Daniel Abt, la formation allemande a remporté le classement par équipes en 2017 mais également le titre pilotes la saison précédente avec le pilote brésilien. Toutefois, alors qu'Audi a cessé son engagement en Formule E pour se focaliser dans un premier temps sur le Dakar puis sur sa future arrivée en Formule 1 à la place d'un programme en endurance, l'écurie ABT s'est mise en retrait du championnat. Une absence qui, au final, ne durera qu'un an. Par l'intermédiaire d'un communiqué, la formation allemande a annoncé son retour dès l'arrivée de la monoplace « Gen3 » en 2023.


Abt a trouvé son motoriste, sans toutefois l'annoncer

Mais, après avoir été l'écurie d'usine d'Audi, ABT aura le statut d'écurie cliente d'un motoriste qui s'est engagé avec la FIA et la Formule E pour la nouvelle ère du championnat du monde de monoplaces électriques. « La Formule E a toujours eu une grande place dans nos cœurs, et nous n'avons jamais tenu secret le fait que nous voulions revenir, a confié dans ce communiqué Hans-Jürgen Abt, fondateur de l'écurie. Après avoir lancé ce projet en interne, nous discutons avec nos partenaires actuels et potentiels. L'objectif est d'amener une équipe forte dans le championnat, que ce soit en piste ou en dehors. » Au-delà de la question du moteur qui animera les monoplaces, c'est celle des pilotes qui sera cruciale, avec un retour de Lucas di Grassi et Daniel Abt qui est à écarter. « Nous aborderons probablement la saison 2023 comme outsiders, contrairement à la dernière fois où nous étions une écurie d'usine, a confié Thomas Biemaier, patron d'ABT Motorsport. Il est d'autant plus important d'avoir des pilotes rapides et intelligents dans le cockpit, qui s'intègrent bien chez nous. Les premières discussions sont enthousiasmantes et très positives, alors je suis convaincu que notre équipe sera bientôt composée. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.