Formule E : Audi suspend son pilote surpris en train de tricher lors d'une course virtuelle

Formule E : Audi suspend son pilote surpris en train de tricher lors d'une course virtuelle©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le mardi 26 mai 2020 à 15h30

Surpris en train de tricher et disqualifié de la dernière course virtuelle de la Formule E, Daniel Abt vient également d'être suspendu par son écurie Audi.



Sa faute commence à lui coûter très cher. Disqualifié lors de l'épreuve berlinoise de la Formula Race at Home, la dernière course virtuelle de Formule E disputée samedi dernier, pour avoir laissé Lorenz Hoerzing, un simracer, prendre sa place, le pilote allemand Daniel Abt (27 ans), alors troisième, a été suspendu par Audi, son équipe, ce mardi, « avec effet immédiat ». Samedi dernier, son manège avait ainsi été découvert par les organisateurs de l'épreuve, qui avaient donc été contraints de prendre cette décision extrême, assortie d'une amende de 10 000 dollars, qu'il devrait verser à une oeuvre caritative. Alors que Abt avait ensuite présenté ses excuses, son écurie a donc décidé de sévir.

« L'intégrité, la transparence et le respect constant des règles sont des priorités pour Audi »

Le communiqué d'Audi indique notamment : « Daniel Abt n'a pas piloté lui-même sa voiture en qualifications ni en course pour la cinquième manche du Race at Home Challenge le 23 mai, mais a laissé un simracer professionnel le faire. Il s'est excusé le lendemain et a accepté la disqualification. L'intégrité, la transparence et le respect constant des règles sont des priorités pour Audi. Cela s'applique à toutes les activités dans lesquelles s'implique la marque, sans exception. Pour cette raison, Audi Sport a décidé de suspendre Daniel Abt avec effet immédiat. » Si Daniel Abt, l'un des seuls pilotes à être présents depuis la création de la Formule E en 2014-15, perd donc son volant dans la spécialité, reste désormais à savoir si cela ne sera que provisoire. En sachant que la saison actuelle est évidemment grandement perturbée par la pandémie de coronavirus qui sévit actuellement dans le monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.