Formule E : Arrivée dès la saison 2022-2023 de Maserati

Formule E : Arrivée dès la saison 2022-2023 de Maserati©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 11 janvier 2022 à 14h45

Alors que la Formule E va lancer lors de la saison 2022-2023 une nouvelle génération de monoplaces, le constructeur italien Maserati a annoncé son arrivée à cette échéance.

Alejandro Agag n'avait pas menti. Alors que le fondateur de la Formule E a récemment annoncé que de nouveaux constructeurs allaient s'engager dans le championnat du monde de monoplaces électriques, un de ces nouveaux entrants a dévoilé ses plans ce lundi. Absente des championnats de monoplaces depuis le titre de champion du monde de Formule 1 remporté par Juan Manuel Fangio en 1957 au volant de la 250F, la marque italienne Maserati a confirmé qu'elle intégrera la Formule E à compter de la saison 2022-2023, qui verra l'introduction des monoplaces « Gen 3 », en tant que motoriste d'une écurie partenaire. Filiale du groupe Stellantis, la marque au trident entend reproduire avec succès le modèle qui a permis à DS, autre marque du conglomérat issu de la fusion entre PSA et Fiat Chrysler, de remporter deux titres de champion du monde équipes en 2019 et 2020.


Maserati va s'appuyer sur DS

Pour le PDG de la marque italienne Davide Grasso, le retour de Maserati en sport automobile est motivé par la fierté de renouer avec le passé glorieux de la marque. « Nous sommes animés par la passion et innovants par nature, a ajouté ce dernier. Nous avons une longue tradition d'excellence en compétition et sommes prêts à mener la course à la performance à l'avenir. » Une arrivée en Formule E, qui passera par un partenariat avec une écurie déjà établie ou souhaitant intégrer le championnat et qui bénéficiera d'un partage de technologies avec DS, dont le but est de promouvoir la future gamme de véhicules électriques que Maserati entend lancer à parti de 2025. « Nous sommes fiers d'accueillir Maserati dans cette nouvelle maison du sport automobile mondial qui sera dorénavant aussi la sienne, a confié Alejandro Agag. Le championnat du monde de Formule E est le Graal des courses électriques. C'est la vitrine idéale pour les marques de voitures ultra-performantes les plus dynamiques et innovantes à la recherche de visibilité pour leurs prouesses technologiques et leurs ambitions sportives. » Alors que la Formule E a perdu Audi et BMW mais va également voir Mercedes se retirer, elle reste attractive pour certains constructeurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.