ePrix de Rome : La victoire pour Sam Bird

ePrix de Rome : La victoire pour Sam Bird©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 14 avril 2018 à 17h38

Suite à l'abandon du poleman Felix Rosenqvist, Sam Bird s'est imposé dans l'ePrix de Rome.



La Formule E avait rendez-vous ce samedi dans la « Ville Eternelle ». Dans les rues du quartier de l'EUR de Rome, Felix Rosenqvist a su tirer parti de sa pole position autoritaire de la fin de matinée pour prendre la main dès le premier virage, une épingle à cheveux qui a provoqué un certain trouble dans le peloton. Le Suédois a profité de la bonne forme de sa Mahindra pour creuser un petit écart en milieu de premier relais avant que Sam Bird, au volant de sa DS Virgin, ne réduise un peu la marge avant le changement de voiture à mi-distance. Leader du championnat mais handicapé par une séance de qualifications manquée, Jean-Eric Vergne s'est mis en mode « économie d'énergie » dans son pilotage pour gagner un tour d'autonomie sur sa première monoplace. Ressorti des stands en tête, Felix Rosenqvist semblait bien parti pour aller signer un troisième succès en sept courses cette saison.

La tuile pour Rosenqvist, Bird résiste jusqu'au bout

Mais, comme à Mexico, le Suédois a été contraint à l'abandon. Sous la légère pression imposée par Sam Bird, le pilote Mahindra a trop attaqué sur les vibreurs et la suspension arrière gauche de sa monoplace a cassé à dix tours de la fin de la course. Dès lors, Sam Bird a pris le parti de gérer sa consommation d'énergie, quitte à réduire son rythme de course. Une stratégie qui a payé, contrairement à la Jaguar de Mitch Evans ou la Renault e.dams de Sébastien Buemi, qui ont cédé plusieurs places dans les derniers tours de courses pour terminer respectivement neuvième et sixième de cette course. Des défaillances qui ont profité à Lucas di Grassi, le champion en titre revenant comme un damné sur le leader dans le dernier tour pour échouer à neuf dixièmes sur la ligne d'arrivée, place confirmée après une enquête sur le changement de monoplace du Brésilien, durant lequel rien de suspect n'a eu lieu. Deuxième à Santiago du Chili, André Lotterer offre un nouveau podium à l'écurie chinoise Techeetah alors que son coéquipier Jean-Eric Vergne se présentera à l'ePrix de Paris, dans deux semaines, comme leader du championnat avec 18 points d'avance sur Sam Bird et 37 sur Felix Rosenqvist.



FORMULE E / ePRIX DE ROME

Classement final (33 tours) - Samedi 14 avril 2018

1- Sam Bird (GBR/DS Virgin Racing)

2- Lucas di Grassi (BRE/Audi Sport Abt Schaeffler) à 0''970

3- André Lotterer (ALL/Techeetah) à 9''518

4- Daniel Abt (ALL/Audi Sport Abt Schaeffler) à 10''167

5- Jean-Eric Vergne (FRA/Techeetah) à 17''444

6- Sébastien Buemi (SUI/Renault e.dams) à 19''835

7- Jérôme D'Ambrosio (SUI/Dragon) à 24''379

8- Maro Engel (ALL/Venturi) à 26''350

9- Mitch Evans (NZL/Jaguar) à 37''709

10- Edoardo Mortara (SUI/Venturi) à 40''739

...

14- Nicolas Prost (FRA/Renault e.dams) à 1'13''880

...

Classement du championnat pilotes (après 7 courses sur 12)

1- Jean-Eric Vergne (FRA/Techeetah) 119 points

2- Sam Bird (GBR/DS Virgin Racing) 101

3- Felix Rosenqvist (SUE/Mahindra) 82

4- Sébastien Buemi (SUI/Renault e.dams) 60

5- Daniel Abt (ALL/Audi Sport Abt Schaeffler)

...

18- Nicolas Prost (FRA/Renault e.dams) 7

...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.