ePrix de Rome I : Une course animée voit Vergne s'imposer

ePrix de Rome I : Une course animée voit Vergne s'imposer©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 10 avril 2021 à 17h26

A l'issue d'une course marquée par la pluie et plusieurs incidents, Jean-Eric Vergne a remporté le premier ePrix de Rome devant les pilotes de l'écurie Jaguar.



Jean-Eric Vergne a parfaitement conclu une journée bien difficile. Privé de son premier podium à Dariya le mois dernier puis accidenté lors des essais libres de la première course de l'ePrix de Rome, le Français a su profiter de circonstances favorables pour signer son premier succès de la saison et le premier pour la nouvelle évolution de la motorisation de sa DS Techeetah après s'être élancé de la cinquième place. Mais le premier coup de théâtre de cette course a eu lieu quelques instants avant le départ du tour de formation. Avec la pluie qui s'est invitée sur Rome, la direction de course a préféré limiter les risques et donner le départ sous voiture de sécurité. Après un tour, cette dernière s'est écartée et a lâché la meute. Agressif d'entrée, André Lotterer a tenté sa chance pour déloger Stoffel Vandoorne, alors leader après avoir signé la pole position. Mais le pilote Porsche a été trop optimiste et, glissant sur les marquages au sol, est allé au contact avec la Mercedes. Des incidents qui ont fait les affaires d'Oliver Rowland... mais le Britannique a très vite dû rendre la première place à Lucas di Grassi en raison d'une pénalité de passage par la voie des stands pour une surconsommation d'énergie.

Vergne a bien joué le coup

En tête de la course, le Brésilien est resté sous la pression de Jean-Eric Vergne alors que la piste romaine s'est mise à sécher au fil du passage des monoplaces 100% électrique. Pour forcer le pilote Audi à bouger, le Français est allé activer pour la première fois le « mode attaque ». Une fois que le Brésilien a fait de même, le pilote DS Techeetah s'est retrouvé en tête de la course... avant d'immédiatement activer un deuxième fois ce mode offrant plus de puissance en passant dans une zone hors trajectoire. Piégé à Dariya pour ne pas avoir activé le « mode attaque » à deux reprises, Jean-Eric Vergne s'est mis à l'abri d'une telle mésaventure. Le grand gagnant de cette deuxième période d'activation a été Nyck de Vries. Le pilote Mercedes, vainqueur de la première manche de la saison, n'a toutefois pas pu résister au Français avant de forcer pour rester devant Lucas di Grassi. Mais le pilote Audi, après avoir repris la deuxième place, n'a pas coupé son effort pour déposséder Jean-Eric Vergne de la première place.

Di Grassi trahi par sa mécanique, Vergne enfin vainqueur

Les dernières minutes de ce premier ePrix de Rome s'est transformé en un match à quatre entre le Français, le Brésilien et les deux pilotes Jaguar, Sam Bird et Mitch Evans. Mais, quand Lucas di Grassi a été contraint de baisser de pied en raison d'un problème technique sur son Audi, les conséquences ont été importantes. Passé par l'extérieur sur un rapide virage à gauche pour éviter le Brésilien, Stoffel Vandoorne a vu sa remontée fantastique après son contact du premier tour terminer dans le mur, allant au contact avec son coéquipier qui, lui aussi, n'a pas pu terminer la course. Face aux dégâts, la direction de course a fait intervenir la voiture de sécurité et gelé les positions jusqu'au drapeau à damier. A ce petit jeu, Jean-Eric Vergne peut savourer sa première victoire de la saison devant Sam Bird, nouveau leader du classement du championnat pilotes, et Mitch Evans, qui prend les points du meilleur tour en course. Un résultat qui fait également les affaires de l'écurie Jaguar, qui s'installe en tête du championnat constructeurs devant DS Techeetah.

FORMULE E / ePRIX DE ROME
Classement de la course 1 (24 tours) - Samedi 10 avril 2021
1- Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah) en 48'47''177
2- Sam Bird (GBR/Jaguar) à 0''461
3- Mitch Evans (NZL/Jaguar) à 0''756
4- Robin Frijns (PBS/Envision Virgin Racing) à 1''034
5- Sébastien Buemi (SUI/Nissan e.dams) à 3''142
6- René Rast (ALL/Audi) à 3''534
7- Pascal Wehrlein (ALL/Porsche) à 3''918
8- Alex Lynn (GBR/Mahindra) à 5''720
9- Maximilian Günther (ALL/BMW i Andretti) à 18''296
10- Nick Cassidy (NZL/Envision Virgin Racing) à 18''763
...
12- Norman Nato (FRA/Venturi) à 20''045
...

Classement du championnat pilotes (après 3 courses)
1- Sam Bird (GBR/Jaguar) 43 points
2- Robin Frijns (PBS/Envision Virgin Racing) 34
3- Nyck de Vries (PBS/Mercedes) 32
4- Mitch Evans (NZL/Jaguar) 31
5- Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah) 25
...
23- Norman Nato (FRA/Venturi) 0
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.