Saison 2021 : Remplacer un pilote absent, Grosjean ne dit pas non

Saison 2021 : Remplacer un pilote absent, Grosjean ne dit pas non©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 04 février 2021 à 09h57

Engagé en IndyCar pour la saison 2021 avec Dale Coyne Racing, Romain Grosjean s'est dit prêt à revenir en F1 de manière temporaire, pour remplacer un pilote absent.

La Formule 1 aura peut-être besoin de pilotes réservistes en 2021. Face à la pandémie de coronavirus qui n'est pas terminée et aux risques de contamination des pilotes titulaires, à l'image de Pierre Gasly très récemment, les dix écuries pourraient avoir à effectuer au pied levé un remplacement. Alors que Nico Hulkenberg s'est prêté au jeu à trois reprises pour Racing Point et que George Russell a pallié l'absence de Lewis Hamilton chez Mercedes lors du Grand Prix de Sakhir, Romain Grosjean n'a pas écarté l'idée de venir donner un coup de main malgré son engagement avec Dale Coyne Racing pour la saison 2021 de l'IndyCar. « Je pense que l'histoire est terminée, mais rien n'est impossible. S'il y a une bonne opportunité en Formule 1, je serai ravi de la saisir. J'ai l'expérience et je pense pouvoir m'adapter à la voiture, a déclaré Romain Grosjean ce mercredi. On a vu avec le récent dépistage positif de Pierre Gasly que le coronavirus est encore là, donc il y a toujours un risque qu'un pilote ne puisse pas participer à une course. Les pilotes qui viennent de quitter la Formule 1 sont Kevin Magnussen, Alex Albon et moi. Nous avons l'expérience et nous connaissons les voitures les plus récentes. On peut donc s'attendre à recevoir un coup de fil. »


Grosjean compte bien tester la Mercedes

Toutefois, celui qui se remet d'un des accidents les plus spectaculaires de l'histoire moderne de la F1 ne compte pas renouer avec le fond de grille qu'il a trop connu avec Haas. « Ce que j'ai appris avec mon accident, c'est que la vie est courte et que je veux avoir le choix de dire non à quelque chose, a ajouté Romain Grosjean lors de l'annonce de son arrivée en IndyCar pour l'ensemble de la saison mis à part les courses sur ovales. Et s'il s'agit d'être en Formule 1 pour à peine sortir de la Q1 une ou deux fois par an, ce chapitre est clos pour moi. » L'arrivée en Amérique du Nord dans un championnat qui met en avant le pilotage avant la performance de la monoplace entre dans cet état d'esprit... mais le Genevois n'est pas totalement prêt à laisser la F1 derrière lui, ayant bien entendu l'appel du pied lancé par Toto Wolff, le patron de l'écurie Mercedes. « J'ai toujours très envie de sauter dans la Mercedes F1, c'est sûr. C'est une offre que l'on ne peut pas refuser, a confié le pilote aux dix podiums en F1, visiblement touché par la proposition venant du patron de l'écurie septuple championne du monde des constructeurs. Je crois qu'ils travaillent d'arrache-pied pour construire la nouvelle voiture en vue de la nouvelle saison. Je ne vais donc pas appeler Toto tout de suite, mais il peut attendre un coup de fil où je lui demanderai de faire un test. » Voir le numéro 8 sur une Mercedes, récente ou non, est quelque chose qui pourrait se matérialiser dans les mois à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.