Saison 2021 : Le calendrier accueille une épreuve de nuit en Arabie Saoudite

Saison 2021 : Le calendrier accueille une épreuve de nuit en Arabie Saoudite©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 05 novembre 2020 à 15h51

La Formule 1 a confirmé ce jeudi les rumeurs concernant le calendrier de la saison 2021 avec un Grand Prix de nuit à Jeddah, en Arabie Saoudite, organisé en novembre 2021.

La rumeur enflait depuis plusieurs jours, c'est désormais officiel. A compter de la saison 2021, la Formule 1 va découvrir un nouveau territoire, l'Arabie Saoudite. Alors que les rumeurs autour du calendrier de la saison prochaine laissent entendre un total de 23 courses, soit les 22 initialement prévues en 2020 avec une épreuve dans la péninsule arabique en supplément, le paddock fera bien étape dans les rues de Jeddah en novembre 2021. Un Grand Prix d'Arabie Saoudite qui, pour sa première édition, sera organisée de nuit sur un circuit tracé au bord de la Mer Rouge. Une annonce qui fait suite à l'arrivée au sein des partenaires officiels de la discipline du pétrolier national saoudien, Aramco. « Nous sommes heureux d'accueillir l'Arabie Saoudite en Formule 1 pour la saison 2021 et accueillons favorablement leur annonce à la suite des rumeurs des derniers jours », a déclaré Chase Carey dans un communiqué. Une course qui, dans un deuxième temps devrait s'installer sur le circuit permanent de Qiddiya, actuellement en construction.


Après le Dakar et la Formule E, l'Arabie Saoudite s'offre la Formule 1

L'installation de l'Arabie Saoudite au calendrier de la Formule 1, avec un contrat annoncé comme étant « à long terme » par Liberty Media, fait suite à plusieurs événements de premier plan dans le monde du sport automobile. En effet, le Dakar s'est installé en Arabie Saoudite cette année avec un contrat liant les organisateurs du rallye-raid aux autorités saoudiennes jusqu'en 2024. Avant cela, la Formule E a pris pied dans le royaume depuis 2018 avec des courses organisées à Dariya, dans la banlieue de la capitale Riyad. « Nous n'avons pas un héritage riche en matière de sport automobile mais, en peu de temps en tant que fédération, nous avons acquis une forte réputation dans l'organisation d'événements internationaux de classe mondiale tels la Formule E et le Dakar, a déclaré Khalid Bin Sultan Al Faisal, président de la Fédération Saoudienne automobile et motocycliste, dans un communiqué. De ce fait, l'Arabie Saoudite abrite des millions de jeunes passionnés de sports mécaniques. Nombre d'entre-eux ont déjà le sourire et comptent les jours avant de voir leurs héros en novembre 2021. » Une annonce qui devrait toutefois faire des remous, l'Arabie Saoudite ne bénéficiant pas d'une image positive sur le plan politique et des droits de l'homme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.