Saison 2021 : D'autres surprises sont à prévoir selon Romain Grosjean

Saison 2021 : D'autres surprises sont à prévoir selon Romain Grosjean©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 22 mai 2020 à 08h20

Déjà secoué par l'annonce de Sebastian Vettel, le marché des transferts en Formule 1 serait loin d'être terminé selon Romain Grosjean.

S'il y a eu de la stabilité entre 2019 et 2020, la donne va beaucoup changer en 2021. Initiée par l'annonce par Ferrari de la non-prolongation de contrat de Sebastian Vettel, suivie par l'arrivée de Carlos Sainz Jr au sein de la Scuderia lui-même remplacé par Daniel Ricciardo chez McLaren, la « silly season » a démarré fort. Mais, selon le pilote français Romain Grosjean, ce n'est pas encore terminé. « J'ai été surpris par certaines de ces décisions. Mais je pense que l'une des grosses surprises, c'est Sebastian, a confié le pilote Haas au micro de Sky Sports. J'étais plutôt convaincu qu'il continuerait avec Ferrari. Ensuite, les choses ont évolué de manière intéressante. Je ne crois pas que ce soit fini. » Et une des surprises que auxquelles Romain Grosjean s'attend pourrait concerner l'écurie Renault. « Il y a encore un baquet chez Renault, et l'on entend la rumeur Alonso, rappelle le pilote tricolore. Pourquoi pas ? Je pense qu'il y a encore beaucoup de choses qui se passent. Je ne pense pas que la saga soit encore tout à fait terminée. »

Grosjean n'est pas dithyrambique concernant Alonso

Alors que le nom de l'Asturien revient toujours plus souvent dans les discussions autour de Renault, et que Liberty Media serait prêt à aider financièrement le constructeur français à concrétiser le retour au bercail du double champion du monde, Romain Grosjean avoue des doutes. « C'est naturellement un grand pilote, il a toujours travaillé très dur. Ce serait positif, c'est certain, mais ça enlèverait aussi un baquet disponible et il n'y en a pas beaucoup, rappelle l'ancien coéquipier de l'Espagnol chez Renault en 2009. C'est intéressant, tout comme la situation financière pour tout le monde, les équipes et toutes les entreprises dans le monde qui ne sont pas dans la meilleure position actuellement. Nous verrons bien ce qui en ressort. » Alors qu'il sera lui-même en fin de contrat avec Haas à l'issue de la saison, ces déclarations pourraient laisser entendre que Romain Grosjean garde un œil sur le baquet libre chez Renault.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.