Saison 2020 : Le Grand Prix d'Allemagne de retour au calendrier ?

Saison 2020 : Le Grand Prix d'Allemagne de retour au calendrier ?©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 29 avril 2020 à 15h40

Les dirigeants du Hockenheimring ont confirmé avoir discuté avec les dirigeants de la Formule 1 concernant la possibilité d'y organiser une course cette saison.

Et si les monoplaces de Formule 1 limaient le bitume de Hockenheim en 2020 ? Alors que l'édition 2019 du Grand Prix d'Allemagne n'a pu avoir lieu que grâce au soutien financier de Mercedes, qui a pu y fêter en grande pompe ses 125 ans d'implication en sport automobile, aucune course n'était initialement prévue outre-Rhin en 2020 face à l'absence d'accord entre les dirigeants du circuit du Bade-Wurtemberg. Mais, face à la crise sanitaire qui touche le monde, le nombre potentiel de courses en Europe a nettement décliné, l'annulation du Grand Prix de France étant le dernier épisode en date. Les dirigeants actuels de la Formule 1, ayant la volonté de conserver une nette implantation européenne de la discipline, sont revenus à la table des négociations.


Hockenheim ne prendra aucun risque au niveau financier

Interrogé par le magazine britannique Autosport, le patron du Hockenheimring Jorn Teske a confirmé des discussions encore informelles avec la Formule 1. « Je peux confirmer que nous discutons. Nous étions et nous sommes en contact avec nos collègues de la Formule 1 de temps en temps, peu importe la situation, confirme ce dernier. Nous avons discuté pour savoir si une telle chose était possible, et comment ça se déroulerait. Nous avons échangé des idées tranquillement. Mais aucune discussion au sujet des dates, conditions et termes du contrat, qui sont absolument nécessaires pour pouvoir examiner sérieusement une telle hypothèse. Ce n'est pas allé aussi loin. » S'il se dit ouvert à organiser une course à huis clos, il assure que tout Grand Prix organisé à Hockenheim devra être viable sur le plan économique pour le circuit. « Nous avons toujours dit que nous ne pouvons accueillir la F1 qu'à la condition que ça ne s'accompagne pas un risque financier incalculable pour nous », confirme Jorn Teske. Alors que les promoteurs de Grands Prix se rémunèrent principalement sur la billetterie, organiser sans spectateurs une course pourrait être une équation insoluble pour Hockenheim.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.