Red Bull Racing : L'alliance avec Porsche prendra du temps à se concrétiser pour Christian Horner

Red Bull Racing : L'alliance avec Porsche prendra du temps à se concrétiser pour Christian Horner©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 31 juillet 2022 à 11h15

Ne cachant pas que le projet d'alliance entre Red Bull et Porsche existe, Christian Horner a assuré que cela ne sera pas sans conditions et qu'il faudra du temps pour qu'il se concrétise.



C'est désormais une évidence. L'avenir de l'écurie Red Bull Racing passera par une alliance avec Porsche. Quelques semaines après le feu vert donné par les dirigeants du Groupe Volkswagen, des documents laissent entendre que la firme de Stuttgart va prendre 50% du capital de la formation autrichienne, dont elle devrait être le motoriste à compter de 2026 et de l'introduction d'un nouveau règlement en la matière. Interrogé sur le sujet en marge du Grand Prix d'Autriche, Christian Horner n'a pas démenti mais assure qu'il faudra du temps avant qu'un tel rapprochement se concrétise. « Il y a des obstacles majeurs à surmonter avant que les choses aient la moindre chance de progresser, a confié le patron de l'écurie Red Bull Racing face à la presse. Cela se focalise principalement sur ce que seront les réglementations technique, sportive et financière pour l'unité de puissance. » Assurant avoir confiance en la FIA pour avoir des réponses « dans les semaines à venir », le dirigeant britannique confie que c'est un préalable avant toute discussion plus approfondie avec Porsche.

Horner veut un partenaire sur le long terme

Toutefois, si le constructeur allemand devait bien se rapprocher de la structure autrichienne, cela ne se fera pas à n'importe quel prix. Pour Christian Horner, il est important que Porsche s'adapte à ce qu'il présente comme la « philosophie Red Bull ». Cela passera par l'assurance que la marque s'engage pour une longue durée, ce que les documents récemment révélés laissent entendre avec Porsche qui s'engagerait pour un minimum de dix ans aux côtés de l'écurie de Milton Keynes. « Red Bull a démontré son engagement en Formule 1, sa longévité dans ce sport. Tout ce que nous envisageons, c'est avec le long terme à l'esprit, ajoute Christian Horner. Nous n'envisageons pas une solution à court terme. Stratégiquement, il faudrait que cela corresponde aux plans de Red Bull sur le long terme quant à son engagement en Formule 1. » Alors que le groupe autrichien s'est lancé dans la création d'un département moteur avec l'ambition d'être prêt pour 2026, Porsche pourrait apporter son savoir-faire en la matière dans les années à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.