Red Bull Racing : Des contacts mais encore rien de concret pour Hulkenberg

Red Bull Racing : Des contacts mais encore rien de concret pour Hulkenberg©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 18 novembre 2020 à 12h30

Candidat annoncé à la succession d'Alexander Albon chez Red Bull Racing en 2021, Nico Hulkenberg a assuré vouloir être patient mais que rien n'était encore fait.

Nico Hulkenberg attend un signe. Parti de l'écurie Renault à la fin de la saison 2019 et de son contrat, le pilote allemand a impressionné quand il a pu prendre le volant de la Racing Point, d'abord à la place de Sergio Pérez lors des deux manches disputées à Silverstone puis au Nürburgring quand Lance Stroll n'a pas pu prendre le volant. Des performances qui ont eu le mérite de remettre son nom au cœur des discussions concernant les baquets libres ou potentiellement libérés pour la saison 2021. « J'espère bien sûr faire un bon retour à l'avenir, mais il n'y a rien d'autre à dire. C'est très, très calme en ce moment. La presse s'est un peu calmée, et je pense qu'il faudra un certain temps avant d'avoir vraiment une clarté définitive, a déclaré l'Allemand au micro de la chaîne autrichienne Servus TV. Les dominos sont déjà tombés pour plusieurs équipes. Les cartes sont jouées. J'ai eu mes deux chances de rouler en Grand Prix et je les ai utilisées du mieux que je pouvais. Je ne suis pas impliqué activement dans l'immédiat, mais évidemment je suis en contact avec les gens qui comptent. Mais pas toutes les semaines, pas tous les jours. »

Hulkenberg « laisse venir »

Cette intervention à la télévision autrichienne n'est pas si innocente que ça de la part de Nico Hulkenberg. En effet, la chaîne Servus TV est une propriété du groupe Red Bull, tout comme les écuries Red Bull Racing et AlphaTauri. Or, l'Allemand est un des candidats potentiels à un baquet au sein de la formation basée à Milton Keynes si Christian Horner et Helmut Marko confirmaient leur intention d'écarter un décevant Alexander Albon à l'issue de la saison. Un baquet très convoité, et un des rares encore disponibles pour 2021, qui est également un objectif de Sergio Pérez, écarté par Racing Point pour laisser place à Sebastian Vettel aux côtés de Lance Stroll pour le lancement de l'ère Aston Martin. « Je laisse venir. Je suis plutôt détendu. Ça ne dépend pas de moi. C'est pourquoi je suis en position d'attente, ajoute Nico Hulkenberg. Naturellement, j'espère qu'il y aura un retour et une opportunité, ce pour quoi je serais très motivé. Mais nous devons faire preuve d'un peu de patience jusqu'à ce que la décision soit prise. » Après avoir été appelé deux fois à la dernière minute, le pilote aux 178 Grands Prix sans le moindre podium est prêt à attendre pour faire son retour sur la grille de départ.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.