Mercedes : Le sponsor-titre vers un retrait à l'issue de la saison ?

Mercedes : Le sponsor-titre vers un retrait à l'issue de la saison ?©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le lundi 18 octobre 2021 à 07h50

Après douze saisons aux côtés de l'écurie Mercedes, le pétrolier malaisien Petronas aurait décidé de stopper son engagement en Formule 1 après avoir décidé de quitter le MotoGP. Toto Wolff aurait déjà lancé les négociations avec un nouveau partenaire potentiel.

Depuis onze ans, c'est un partenariat qui va de source. Quand la marque Mercedes a racheté l'écurie Brawn GP au sortir de ses titres mondiaux remportés en 2009, la firme allemande s'est allée au pétrolier malaisien Petronas. Ce dernier a alors apposé son nom à celui de l'équipe ainsi que ses couleurs pour prolonger un engagement en Formule 1 démarré en 1995 aux côtés de l'écurie Sauber, dont le moteur Ferrari a un temps été badgé du nom de la firme asiatique. Toutefois, cette alliance longue de douze saisons arriverait à son terme selon plusieurs sources dont RacingNews365. Après avoir annoncé son retrait du MotoGP fin 2021, Petronas aurait pris la décision de quitter la F1 à l'issue du prochain Grand Prix d'Abu Dhabi. Une décision qui ne sera pas sans conséquences pour l'écurie allemande, qui va ainsi perdre une part de son financement mais également un important partenaire technique au niveau du carburant et des fluides.


Mercedes déjà en négociations avec un autre pétrolier ?

Mais, sous la férule de Toto Wolff, l'écurie Mercedes serait d'ores-et-déjà prête à rebondir. En effet, un potentiel nouveau partenaire aurait déjà été identifié... et serait déjà impliqué en Formule 1 depuis deux saisons. La firme allemande aurait déjà noué des contacts avec le pétrolier national saoudien Aramco afin de prendre la place laissé libre par Petronas dès 2022. Un accord qui serait facilité par un des actionnaires de l'écurie Mercedes, la firme britannique Ineos. Cette dernière, qui détient un tiers du capital aux côtés du groupe Mercedes et de Toto Wolff à titre personnel, a des intérêts en Arabie Saoudite, avec des liens étroits noués avec Aramco. Un tel contrat viendrait renforcer l'engagement du pétrolier dans les sports mécaniques, lui qui sera le principal partenaire de l'écurie de Valentino Rossi en MotoGP dès la saison prochaine. Un accord qui pourrait faire grincer des dents en raison des questions de droits de l'homme en Arabie Saoudite... et faire évoluer la livrée des monoplaces Mercedes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.