Mercedes : L'accrochage Bottas-Russell pas sans conséquences sur le plan économique ?

Mercedes : L'accrochage Bottas-Russell pas sans conséquences sur le plan économique ?©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 20 avril 2021 à 18h30

A la suite de l'accrochage entre George Russell et Valtteri Bottas ce dimanche à Imola, Toto Wolff s'est inquiété des conséquences économiques potentielles de l'incident.



Les écuries de Formule 1 doivent désormais faire attention à leurs dépenses. Depuis le début de la saison, elles sont soumises à un plafond budgétaire strict pour tout ce qui concerne la performance, établi à 145 millions de dollars (120,4 millions d'euros) pour 2021. Parmi les dépenses concernées, celles allouées aux réparations des monoplaces endommagées pourrait être la plus difficile à garder sous contrôle pour les dix écuries engagées dans le championnat. C'est le problème auquel l'écurie Mercedes doit faire face depuis ce dimanche et le Grand Prix d'Emilie-Romagne, marqué par le violent accrochage entre Valtteri Bottas et George Russell. Et, selon son patron Toto Wolff, les conséquences économiques de cet accident pourraient se faire ressentir sur l'ensemble de la saison. « Notre voiture est presque irrécupérable et dans un contexte de plafonnement des budgets, ce n'est certainement pas ce dont nous avons besoin, et ça va probablement limiter les évolutions que nous pouvons apporter », a ainsi déclaré l'Autrichien dans des propos recueillis par le magazine britannique Autosport.

Mercedes compte récupérer autant de matériel que possible

Toto Wolff confirme que « c'est très tendu sur le plan des coûts », surtout que Mercedes a dû revoir son train de vie à la baisse pour se conformer au plafond imposé de manière égale à toutes les écuries. « Ce que nous avons toujours craint c'est une voiture totalement irrécupérable, confirme-t-il. Celle-ci ne va pas l'être entièrement, mais presque, et ce n'est pas quelque chose que nous voulions vraiment. » De son côté, le responsable de l'ingénierie Andrew Shovlin a confirmé à Autosport que « les dégâts sont importants » sur la monoplace de Valtteri Bottas avec comme priorité de vérifier que le moteur n'a pas été rendu irrécupérable par l'accrochage. D'ici au prochain Grand Prix au Portugal, l'objectif de l'écurie Mercedes sera de limiter l'étendue des réparations ou remplacements nécessaires. « Nos pilotes ont été incroyablement bons pour traverser les saisons sans trop de casse ces dernières années, et assurément, niveau factures, le travail sur le carbone et sur le métal sera très important, ajoute Andrew Shovlin. Nous allons donc voir ce que nous pouvons récupérer et remettre les voitures en état pour Portimão. Mais c'est une préoccupation quand vous avez ce genre d'incidents. » La question sera également de chiffrer les conséquences de cet accrochage, qui pourrait donc grever le budget alloué au développement de la W12.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.