Mercedes : Ineos entre au capital, Wolff reste à la tête de l'écurie

Mercedes : Ineos entre au capital, Wolff reste à la tête de l'écurie©Media365

Mathieu WARNIER : publié le vendredi 18 décembre 2020 à 11h55

L'écurie Mercedes a officialisé ce vendredi l'arrivée du groupe pétrochimique britannique Ineos dans son capital, qui sera désormais détenu en trois parts égales par Ineos, Daimler et Toto Wolff. Ce dernier va rester le patron de l'écurie pour encore trois ans minimum.



La rumeur parlait d'un rachat de l'écurie Mercedes par Ineos, arrivé comme partenaire en début de saison, ce ne sera finalement pas le cas. Mais le groupe spécialisé dans la pétrochimie propriété de Jim Ratcliffe va bien faire son entrée au capital de l'écurie basée à Brackley. Par l'intermédiaire d'un communiqué, Mercedes a confirmé un changement de la structure de l'actionnariat de son écurie avec l'arrivée d'Ineos. Désormais, le capital de l'écurie est divisé en trois parts égales détenues avec une dans les mains du groupe britannique, la deuxième appartenant à Daimler, maison-mère de Mercedes-Benz, et la troisième détenue par Toto Wolff à titre personnel. « Au cœur de notre état d'esprit chez Ineos, il y a de grands défis et notre implication dans plusieurs sports démontre que nous visons toujours le meilleur. Quand, l'an passé, nous avons fait notre entrée en Formule 1, nous avons fait le choix d'y aller avec l'écurie Mercedes qui avait établi de nouvelles références, a déclaré le président d'Ineos Jim Ratcliffe, dans un communiqué. Depuis, nous avons échangé sur la façon dont nous pourrions accroître notre engagement. C'est une opportunité unique d'effectuer un investissement financier dans un équipe au sommet de son art mais qui conserve un potentiel de croissance dans le futur. »

Wolff s'est engagé pour trois années supplémentaires

En plus de détenir 33% du capital de l'écurie Mercedes, Toto Wolff ne compte pas quitter ses fonctions. Le dirigeant autrichien a, en effet, confirmé son intention de rester le PDG et le directeur exécutif de l'écurie Mercedes pour les trois prochaines saisons, au minimum. Une décision qui intervient alors que ce dernier n'avait pas caché son intention de prendre plus de recul par rapport à la gestion quotidienne de l'équipe. Une évolution qui reste une éventualité à l'issue ces trois années. « Cette équipe est comme une famille pour moi. Nous avons connu tant de hauts et de bas ensemble que je ne peux imaginer travailler avec un meilleur groupe de personnes dans ce sport, et je suis très heureux que nous continuions ensemble pour cette nouvelle ère. Ce nouvel investissement d'Ineos confirme que le projet financier des écuries de Formule 1 est robuste et envoie un important signal de confiance en F1 après une année difficile. » Si l'actionnariat évolue, Mercedes a bien confirmé que l'écurie restera son représentant officiel en Formule 1, avec un châssis et un moteur qui continueront de porter son nom pour les saisons à venir. Des accords qui devraient rassurer sur l'engagement de la marque allemande dans la discipline.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.