La F1 monte en flèche sur Canal +

La F1 monte en flèche sur Canal +©Panoramic, Media365
A lire aussi

Clément Pédron : publié le mardi 15 décembre 2020 à 15h20

La saison 2020 de Formule 1 a permis à Canal +, diffuseur du championnat du monde, de réaliser un record d'audience malgré une année tronquée par le Covid-19. Ce qui soulève un véritable intérêt pour la discipline.

Au bout d'une saison inédite de Formule 1, marquée par le Covid-19 et qui s'est achevée dimanche dernier à Abu Dhabi par un succès de Max Verstappen, Canal + est aux anges. Diffuseur du championnat du monde de la discipline depuis 2013, la chaîne cryptée a réalisé un véritable record d'audience tout au long de la saison 2020. En moyenne, les Grands Prix, retransmis le dimanche après-midi, ont été suivis par près de 962 000 téléspectateurs, ce qui constitue un record pour la chaîne et une belle augmentation de 27% par rapport à l'an dernier. Lorsqu'on se penche sur les chiffres dévoilés par la chaîne, il apparait que la manche disputée à Bahreïn, le 29 novembre, a constitué le record absolu sur la saison, avec 1,18 million de téléspectateurs. La course a été marquée par l'effroyable accident de Romain Grosjean au volant de sa Haas.

Le Grand Prix d'Italie, sur le circuit de Monza en septembre dernier, a également été largement suivi par les suiveurs de la F1 avec la victoire du Français Pierre Gasly. Le dernier tour du Normand a par exemple constitué le pic d'audience pour la chaîne avec une pointe à 1,24 million de fans. Enfin, la récente performance d'Esteban Ocon lors du GP de Saphir (2eme) a fait dépasser le million de téléspectateurs (1,06 million) à la chaîne.


La meilleure saison jamais enregistrée par la chaîne

Ces records d'audience constituent une belle preuve de confiance entre la chaîne et la discipline. Depuis 2013 et le rachat des droits de diffusion, la chaîne cryptée a vu ses chiffres en net progrès. Mais cette saison 2020, pourtant entachée par la pandémie de Covid-19 qui a causé une réduction du nombre de manches, a été la meilleure jamais enregistrée par la chaîne. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce regain d'intérêt pour une discipline souvent pointée du doigt pour sa monotonie et le monopole des succès imputés à Mercedes.

D'abord, l'équipe dédiée à la couverture de la Formule 1. Avec Julien Fébreau et Jacques Villeneuve aux commentaires, Laurent Dupin et Franck Montagny sur les circuits, le panel des intervenants est complet. On y trouve de l'expertise avec les deux anciens pilotes, des informations exclusives avec le reporter sur place et le commentaire toujours efficace et sans fioriture de Julien Fébreau. La réalisation qui retransmet de magnifiques images, tout comme l'identité visuelle et graphique choisie de la F1, permettent une compréhension quasi-directe des données figurant à l'écran.

La série Netflix « Formula 1, Drive to Survive », diffusée en mars 2019 pour la saison 1, a largement contribué à promouvoir la F1. L'accès à des informations exclusives, des coulisses, des discussions « cachées » et des entretiens des pilotes, donne un sentiment de proximité entre le téléspectateur et le monde souvent très secret de la F1. Si aucun chiffre précis n'est sorti, il ne fait aucun doute que la série a eu un impact incroyable sur le regain d'intérêt de la discipline. Enfin, évidement, les performances des pilotes, le coeur du spectacle. Avec un Français supplémentaire (Esteban Ocon) sur le plateau 2020, portant à trois le nombre de représentants tricolores présents, Canal + a surfé sur cette vague bleu, blanc, rouge. La victoire de Pierre Gasly à Monza avec Alpha Tauri, la 2eme place d'Esteban Ocon à Sakhir ou, malheureusement, l'accident de Romain Grosjean à Bahreïn ont mis en haleine les téléspectateurs et renforcé ce lien de confiance. Pour le moment, la chaîne cryptée possède les droits de diffusion de la F1 jusqu'en 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.