Honda va quitter la F1 !

Honda va quitter la F1 !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 02 octobre 2020 à 11h07

Le motoriste japonais Honda, qui équipe Red Bull et AlphaTauri, a annoncé ce vendredi qu'il quitterait la Formule 1 à la fin de la saison 2021.

Coup de tonnerre dans le monde de la Formule 1 ! Honda, l'un des quatre motoristes actuels de la discipline reine des sports mécaniques (avec Mercedes, Ferrari et Renault) a annoncé son départ des paddocks à la fin de la saison 2021, à la surprise générale. La marque japonaise souhaite désormais se tourner vers les nouvelles énergies avec l'objectif de la « neutralité carbone » (état d'équilibre à atteindre entre les émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine et leur retrait de l'atmosphère par l'homme) d'ici 2050.

Des initiatives environnementales

« Alors que l'industrie automobile subit une période de grande transformation une fois tous les cent ans, Honda a décidé de s'efforcer de « réaliser la neutralité carbone d'ici 2050 ». Cet objectif sera poursuivi dans le cadre des initiatives environnementales de Honda, qui est l'une des principales priorités de Honda en tant que fabricant de produits de mobilité. À cette fin, Honda doit canaliser ses ressources d'entreprise en recherche et développement dans les domaines des futures technologies des unités de puissance et de l'énergie, y compris les technologies des véhicules à pile à combustible (FCV) et des batteries EV (BEV), qui seront au cœur des technologies sans carbone. Dans le cadre de cette initiative, en avril dernier, Honda a créé un nouveau centre appelé Innovative Research Excellence, Power Unit & Energy. Honda attribuera ses technologies de gestion de l'énergie et de carburant ainsi que les connaissances accumulées grâce aux activités de F1 à ce domaine des technologies des unités de puissance et de l'énergie et prendra des initiatives tout en se concentrant sur la réalisation future de la neutralité carbone. À cette fin, Honda a pris la décision de conclure sa participation en F1 », explique la firme japonaise.

Retour raté avec McLaren, puis des résultats avec Red Bull

Honda, présent en F1 de 1964 à 1968 et de 2006 à 2008 en tant que constructeur, puis de 1983 à 1992 et de 2000 à 2008 en tant que motoriste, était revenu en 2015 dans les paddocks. Le retour s'était avéré assez catastrophique, avec McLaren (9eme puis 6eme puis 9eme du championnat des constructeurs), puis Honda a décidé de d'associer avec Red Bull à partir de 2018, d'abord avec Toro Rosso (9eme), puis avec Red Bull Racing et Toro Rosso en 2019 et 2020. Les résultats se sont avérés bien meilleurs (3eme avec Red Bull et 6eme avec Toro Rosso en 2019, 2eme avec Red Bull et 7eme avec AlphaTauri cette année, au classement provisoire) mais Honda a décidé se prendre une autre direction et l'écurie autrichienne et l'écurie italienne vont devoir se mettre à la recherche d'un nouveau motoriste pour 2022, qui verra la mise en place d'un nouveau règlement technique afin de réduire les coûts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.