Grand Prix d'Australie : Hamilton " choqué " d'être à Melbourne

Grand Prix d'Australie : Hamilton " choqué " d'être à Melbourne©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 12 mars 2020 à 10h29

A la veille des premiers essais libres du Grand Prix d'Australie, le champion du monde Lewis Hamilton s'est dit « choqué » que le Grand Prix se déroule comme prévu en pleine épidémie de coronavirus.

La saison 2020 de Formule 1 débutera-t-elle bien dimanche à 6h10 (heure française) à Melbourne ? Pour l'instant, oui, et en présence du public qui plus est, malgré l'épidémie de coronavirus, qui a causé la mort de trois personnes en Australie à ce jour. Ce jeudi, à la veille des premiers essais libres, le champion du monde Lewis Hamilton s'est montré très offensif en conférence de presse, se disant « choqué » que le Grand Prix puisse se dérouler normalement. « Je suis très, très surpris que nous soyons ici. C'est bien qu'il y ait des courses automobiles, mais pour moi c'est choquant que nous soyons tous ici assis dans cette pièce, a-t-il dit aux journalistes. Je vois les gens vaquer à leurs occupations comme si tout était normal mais cela ne l'est pas. »

Vettel et Leclerc plus mesurés

Ses collègues se sont montrés plus mesurés. « Il est normal de se poser la question de la tenue du Grand Prix, mais je ne suis pas celui qui doit juger », a déclaré Sebastian Vettel. « Si les organisateurs et le gouvernement australien estiment qu'il est possible de le faire, alors faisons-le », a quant à lui réagi Charles Leclerc. Rappelons que sept personnes, dont deux mécaniciens de l'écurie Haas et un de l'écurie McLaren ont été testés au coronavirus, après avoir présenté des symptômes grippaux, mais ils se sont avérés négatifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.