GP de Turquie : Mercedes s'explique sur le changement de moteur d'Hamilton

GP de Turquie : Mercedes s'explique sur le changement de moteur d'Hamilton©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le vendredi 08 octobre 2021 à 23h05

Apparu en forme ce vendredi à Istanbul, Lewis Hamilton sera pénalisé de dix places sur la grille de départ pour un changement de moteur. Si le Britannique s'attend à devoir cravacher en course, son écurie a expliqué le raisonnement derrière ce choix.



A l'image de Max Verstappen en Russie, Lewis Hamilton va devoir payer une pénalité. Ce vendredi, durant les premiers essais libres du Grand Prix de Turquie, l'écurie Mercedes a confirmé avoir installé un nouveau moteur thermique neuf dans la monoplace du Britannique. En conséquence, le septuple champion du monde sera pénalisé de dix places sur la grille de départ ce dimanche. Contrairement à Red Bull Racing il y a deux semaines, l'intégralité du groupe propulseur n'a pas été renouvelée et, pour le directeur de l'ingénierie de Mercedes Andy Shovlin, c'est « un compromis ». « Ce que l'on ne veut vraiment pas, c'est une défaillance pendant la course, après quoi il faut prendre une pénalité de toute façon, a déclaré ce dernier à la chaîne Sky Sports. Puis il y a aussi une question de performance, car les groupes propulseurs perdent bel et bien un peu de puissance dans leur cycle de vie. La pénalité de dix places est ce qui contribue le plus à cette question de fiabilité, et pour la performance c'est le moteur lui-même. Mieux vaut prendre dix places que partir du fond de grille. »

Hamilton : « J'ai du pain sur la planche pour dimanche »

Lewis Hamilton, qui a signé le meilleur temps des deux séances d'essais libres ce vendredi, sera donc quitte pour un départ du milieu de grille, au mieux. Au volant d'une monoplace qui a rarement montré son aisance dans le trafic, le Britannique admet que la course ne sera pas forcément une partie de plaisir, surtout si la météo s'en mêle. « Je ne sais pas s'il reste beaucoup de marge de progression, mais nous trouvons toujours quelque chose pendant la soirée, donc je suis certain de pouvoir trouver un petit quelque chose entre ce (vendredi) soir et demain (samedi), s'il ne pleut pas, a confié à Sky Sports le pilote Mercedes. J'ai du pain sur la planche pour dimanche, donc quoi qu'il en soit, je vais essayer d'en tirer le meilleur parti. » Avec, au mieux, une onzième place sur la grille de départ qui l'attend pour ce Grand Prix de Turquie, Lewis Hamilton va devoir cravacher durant les 58 tours du circuit d'Istanbul qu'il lui faudra compléter ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.