GP de Styrie (Qualifications) : Hamilton royal sous la pluie

GP de Styrie (Qualifications) : Hamilton royal sous la pluie©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 11 juillet 2020 à 16h52

Grâce à un dernier tour parfait sous la pluie battante de Spielberg, Lewis Hamilton s'est offert très nettement la pole position du Grand Prix de Styrie devant Max Verstappen et Carlos Sainz Jr.

Hamilton s'est rappelé aux souvenirs de ses rivaux ! Pas à son meilleur niveau lors du Grand Prix d'Autriche disputé le week-end dernier et en manque de rythme ce vendredi sur le sec, la pluie qui a copieusement arrosé la Styrie a changé la donne. Le sextuple champion du monde a donné une leçon de pilotage sur piste humide pour aller chercher la pole position dans son dernier tour (1'19''273). Le pilote Mercedes a réussi la performance de pousser à la faute Max Verstappen, qui survole d'habitude la F1 sous la pluie. Le pilote Red Bull Racing, parti en tête à queue dans sa dernière tentative, va compléter la première ligne mais, sur un tour, concède plus d'une seconde à Lewis Hamilton (+1''216). De son côté, Carlos Sainz Jr a confirmé la très bonne forme des McLaren, motorisées par Renault, avec la troisième place de la grille de départ (+1''398) juste devant un Valtteri Bottas bien moins à l'aise qu'une semaine auparavant (+1''428).


Ocon brille encore sous la pluie

Le Top 5 de cette séance de qualifications est complété par... Esteban Ocon ! Ayant déjà prouvé par le passé ses aptitudes sous la pluie, ayant pris la troisième place des qualifications du Grand Prix de Belgique 2018 avec Force India, le pilote tricolore a su tirer le meilleur de sa Renault. Aux avant-postes durant toute cette séance, Esteban Ocon (+1''649) a devancé de trois millièmes de seconde Lando Norris (+1''652), classé sixième mais qui sera neuvième sur la grille, étant pénalisé de trois places pour avoir doublé Pierre Gasly sous drapeau jaune lors de la première séance d'essais libres ce vendredi. Ce dernier, huitième (+1''755), occupera la quatrième ligne et sera placé juste derrière Alexander Albon (+1''738). Le classement de la Q3 est conclu par Daniel Ricciardo à la neuvième position (+1''919) et Sebastian Vettel, seulement dixième (+2''378) au volant d'une Ferrari toujours autant en difficulté malgré les évolutions apportées depuis Maranello cette semaine.


Ferrari reste dans le rouge

Le bilan d'ensemble de la Scuderia Ferrari est tout sauf reluisant puisque, à l'image de son coéquipier la semaine passée, Charles Leclerc est resté à quai à l'issue de la Q2. Le Monégasque, qui a conclu le Grand Prix d'Autriche sur le podium le week-end dernier, devait partir de la 11eme position devant le très surprenant George Russell. Mais le pilote Ferrari a finalement été pénalisé de trois places sur la grille de départ par les commissaires de la FIA pour avoir gêné Daniil Kvyat durant cette séance de qualifications Le Britannique, pour sa part, est allé au-delà du niveau de performance de sa Williams pour devancer Lance Stroll. Les Racing Point, bien moins à l'aise sous la pluie, se sont noyées sur la piste du Red Bull Ring après avoir été fringantes ce vendredi. Les maux de Ferrari se traduisent également chez les clients du motoriste italien puisque Kevin Magnussen, Kimi Räikkönen, Antonio Giovinazzi et Romain Grosjean sont tous au-delà de la 14eme place détenue par Daniil Kvyat. Pour le Français de l'écurie Haas, la séance de qualifications n'a même pas commencé, étant trahi par sa mécanique dès son premier tour de roues. Si le circuit est resté le même, les conditions météo ont permis de distinguer les deux week-ends de course en Autriche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.