GP de Sakhir : Première victoire pour Pérez, premier podium pour Ocon !

GP de Sakhir : Première victoire pour Pérez, premier podium pour Ocon !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 06 décembre 2020 à 19h47

Dans une course absolument folle que Mercedes a réussi à perdre, Sergio Pérez a remporté le Grand Prix de Sakhir devant Esteban Ocon et Lance Stroll.



Ce Grand Prix de Sakhir s'annonçait fou, il l'a été au plus grand bonheur de Sergio Pérez ! Le Mexicain, qui n'a pas de volant en F1 la saison prochaine, a profité d'un énorme passage à vide de l'écurie Mercedes dans une course qu'elle dominait de la tête et des épaules, pour mettre un terme à 50 ans d'attente pour le Mexique et fêter en grande pompe sa première victoire. Pourtant, le pilote Racing Point n'a pas connu un Grand Prix de tout repos. Cinquième sur la grille de départ, Sergio Pérez a pris un bon envol et mis la pression sur un Valtteri Bottas doublé d'entrée par George Russell avant d'être harponné par Charles Leclerc. Le Monégasque a gâché d'entrée une opportunité de bon résultat pour Ferrari, emmenant Max Verstappen avec lui dans la liste des abandons, et reculera de trois rangs sur la grille de départ à Abu Dhabi. Après un tête-à-queue et un passage par les stands dès la fin du premier tour, Sergio Pérez pointait à la dernière place. Il a alors déchaîné le potentiel de sa « Mercedes rose » pour remonter de manière tonitruante dans le peloton, revenant dans les points dès le 20eme des 87 tours de la configuration « Outer » du circuit de Sakhir.

Mercedes a fait perdre à Russell sa première victoire

Pendant ce temps, en tête de la course, George Russell a su faire fi d'une Mercedes pas taillée pour sa carrure. Le Britannique, pour sa première course au sein de l'écurie allemande, a fait fort impression, tenant tête à Valtteri Bottas pendant plus de 60 tours. Après une première vague d'arrêts au stand réussie, c'est la sortie de piste de son remplaçant chez Williams, Jack Aitken, qui a provoqué une erreur inhabituelle de la part des Flèches d'Argent. Voulant profiter de l'intervention de la voiture de sécurité pour changer les pneus de ses deux pilotes dans le même tour, l'écurie Mercedes a fait une erreur dans les pneus chaussés sur la monoplace de George Russell, l'obligeant à un deuxième arrêt qui lui a fait perdre le commandement. Une panique qui a également contraint Valtteri Bottas à rester plus longtemps arrêté à son stand, laissant également s'échapper la victoire. Des incidents qui ont fait le bonheur de Sergio Pérez, reparti en tête mais, revanchard, George Russell a haussé le ton pour remonter de la cinquième à la deuxième place, forçant le passage de manière splendide sur son coéquipier. Mais une crevaison à moins de dix tours de l'arrivée l'a contraint à repasser par les stands. Avec des pneus tendres, il a tout donné pour remonter au neuvième rang et aller chercher ses premiers points en carrière, non sans une pointe d'amertume.


Pérez et Ocon tirent les marrons du feu

Les malheurs des deux pilotes Mercedes ont totalement rebattu les cartes. 63 tours après avoir été pointé à la dernière place, Sergio Pérez s'est retrouvé en tête de ce Grand Prix de Sakhir et, avec George Russell hors du coup, le Mexicain au pu gérer la fin de course et la dégradation de ses pneus durs pour passer le drapeau à damier en vainqueur pour la première fois. Constant du départ jusqu'à l'arrivée, non sans une nécessaire pointe d'opportunisme, Esteban Ocon s'est emparé de la deuxième place à la suite du dernier arrêt de son compère de la filière Mercedes et a fait mieux que résister à l'autre Racing Point pilotée par Lance Stroll. Après les deux podiums de Daniel Ricciardo plus tôt dans la saison, Renault s'en offre un troisième avec Esteban Ocon, dont c'est la première en Formule 1. Un résultat qui vient confirmer les progrès du pilote français et qui sera, à n'en pas douter, une source de confiance pour la dernière course le week-end prochain à Abu Dhabi et pour la saison prochaine, quand Fernando Alonso sera son coéquipier au sein de l'écurie Alpine. En fin de course, Carlos Sainz Jr a tout donné pour revenir sur Lance Stroll mais l'Espagnol doit se contenter de la quatrième place devant Alexander Albon, Daniil Kvyat et les deux pilotes Mercedes alors que Lando Norris, parti avant-dernier, prend le point de la dixième place. Un point que Pierre Gasly a laissé s'échapper dans les trois derniers tours pour une onzième place finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.