GP de Mexico : Verstappen a joué un beau tour à Hamilton

GP de Mexico : Verstappen a joué un beau tour à Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 07 novembre 2021 à 21h45

Après avoir passé les pilotes Mercedes au premier virage, Max Verstappen s'est envolé pour remporter sans aucune contestation le Grand Prix de Mexico et creuser un peu plus l'écart au championnat. Devant son public, Sergio Pérez termine également sur le podium quand Pierre Gasly prend la quatrième place.



Max Verstappen a parfaitement réussi son coup ! Devancé par les pilotes Mercedes ce samedi lors de la séance de qualifications, le pilote Red Bull Racing s'est joué de ses rivaux pour aller chercher une neuvième victoire cette saison et consolider sa place de leader du championnat. Placé en deuxième ligne sur la grille de départ, Max Verstappen a vu Valtteri Bottas et Lewis Hamilton prendre une bonne impulsion à l'extinction des feux rouges... mais ils ont surtout offert une belle aspiration au Néerlandais. Sans doute trop gentil au premier virage, le Finlandais a ouvert la porte à l'extérieur et a vu la monoplace flanquée du numéro 33 s'y engouffrer pour prendre le commandement avec autorité. Derrière, il y a eu du grabuge avec Daniel Ricciardo qui a tout simplement harponné l'auteur de la pole position et l'a envoyé en tête à queue. Un premier virage qui a également été fatal à Mick Schumacher et Yuki Tsunoda. Pour nettoyer la piste, la direction de course a envoyé la voiture de sécurité pour quatre tours.

Verstappen en totale maîtrise

La relance a été parfaitement réalisée par Max Verstappen, qui a immédiatement distancé de deux secondes Lewis Hamilton. Le Britannique a très rapidement compris qu'il a vu sa chance de l'emporter s'envoler au départ car il n'a jamais pu répliquer au rythme imposé par le Néerlandais en tête de la course. Sur une piste n'étant pas exigeante avec les pneus, aucun coup stratégique n'a été possible et Max Verstappen n'a eu qu'à contrôler son rythme pour aller chercher la victoire au terme des 71 tours. Lewis Hamilton, quant à lui, a tremblé jusqu'au bout face à un Sergio Pérez agressif devant son public. Avec une stratégie qui l'a vu allonger son premier relais, le natif de Guadalajara a pu mettre sous pression le septuple champion du monde mais échoue à un peu plus d'une seconde mais assure le premier podium à domicile d'un pilote Mexicain. Un résultat qui voit Max Verstappen compter désormais 19 points d'avance sur Lewis Hamilton à quatre courses de la fin de la saison. Au classement constructeurs, Red Bull Racing revient à une seule longueur de Mercedes.


Gasly à nouveau au pied du podium

Les incidents du premier virage, Pierre Gasly a pu passer au travers, contrairement à son coéquipier chez AlphaTauri. Cinquième sur la grille de départ, le Rouennais a profité des déboires de Valtteri Bottas pour gagner un rang avant de tenter sa chance sur Sergio Pérez dans la suite du premier tour, sans réussite. Le pilote français s'est très rapidement retrouvé isolé en piste, avec le trio de tête loin devant les pilotes Ferrari à distance. Dans le dernier tiers de la course, la Scuderia a permis à Carlos Sainz Jr de passer devant Charles Leclerc pour essayer d'aller chercher Pierre Gasly mais sans réussite et le Monégasque a récupéré sa cinquième place à trois tours de l'arrivée. Un résultat qui permet à Ferrari de reprendre la troisième place du classement constructeurs à McLaren, qui ne prend qu'un point grâce à la dixième place de Lando Norris. Une zone des points dans laquelle Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen et Fernando Alonso ont également terminé.

Bottas, du rêve au cauchemar

Parti de l'avant-dernière place sur la grille de départ après l'utilisation d'un moteur neuf, Esteban Ocon a tenté de remonter dans la hiérarchie. Toutefois, le vainqueur en Hongrie est resté englué dans le bas du classement avec une modeste 13eme place sur la ligne d'arrivée. Un Grand Prix de Mexico que Valtteri Bottas va sans doute vouloir oublier. Relégué en fond de classement après ses malheurs du premier tour, le Finlandais n'a pas été en mesure de remonter car il n'a jamais pu doubler un très véloce Daniel Ricciardo, qui a terminé cette course à la 12eme place. En fin de course, alors que Max Verstappen détenait le point du meilleur tour en course, le stand Mercedes l'a fait rentrer pour chausser des pneus tendres. Toutefois, Valtteri Bottas est ressorti juste derrière Max Verstappen et n'a pas pu attaquer comme il le voulait. Le Finlandais est passé une deuxième fois devant son garage et, dans la dernière boucle, a pu priver le Néerlandais du point de bonus, limitant le retard de son leader Lewis Hamilton à 19 points. Après cette claque, le Britannique et les Flèches d'Argent devront réagir le week-end prochain à Interlagos lors du Grand Prix de São Paulo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.