GP de Hongrie : La pole position de Russell a surpris Wolff

GP de Hongrie : La pole position de Russell a surpris Wolff©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 31 juillet 2022 à 09h19

Quelques minutes après la pole position arrachée par George Russell ce samedi en Hongrie, Toto Wolff a peiné à trouver une explication à un tel réveil de Mercedes.



Absolument personne ne s'attendait à ça. Si Ferrari semblait très clairement l'écurie à battre ce samedi lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Hongrie, George Russell a créé une immense surprise. Alors que Mercedes était loin de pouvoir se battre aux avant-postes au vu des essais libres disputés ce vendredi, le Britannique est allé arracher la pole position des mains de Carlos Sainz Jr pour 44 millièmes de seconde dans son ultime tour. Présent face à la presse peu après la séance, Toto Wolff n'y est pas allé par quatre chemins. « Je n'ai pas d'explication », a confié le patron des Flèches d'Argent dans des propos recueillis par Motorsport.com. Ne cachant pas que « cette année est un exercice pénible », le dirigeant autrichien espère que ses pilotes confirmeront cette embellie en course ce dimanche. « Aujourd'hui (samedi), vu les tendances de la saison où nous sommes vraiment mauvais en qualifications mais performants le dimanche, nous avons libéré du potentiel sur la voiture, a ajouté Toto Wolff. Et si nous prouvons demain (dimanche) que notre rythme de course n'a pas souffert, alors je nous considérerai de retour dans une position solide. »

Wolff regrette le souci de DRS d'Hamilton

Si George Russell a brillé ce samedi, Lewis Hamilton n'a pas été à la fête mais, selon le patron de l'écurie Mercedes, le septuple champion du monde n'a pas pu donner la pleine mesure de son potentiel. « Aujourd'hui, la frustration est certainement immense pour Lewis car c'est la première fois que la voiture est assez rapide pour jouer la pole position... et son DRS se coince », a déclaré Toto Wolff. Toutefois, l'idée d'une remontée dans le classement au fil des 70 tours trotte dans la tête de l'Autrichien, malgré un tracé sur lequel doubler n'est pas une évidence. « Il sait très bien faire la part des choses et digérer, et demain (dimanche) est un autre jour, a ajouté Toto Wolff. Il y a quelques gars devant lui, je pense que nous avons un meilleur rythme de course qu'eux. Espérons qu'il pourra remonter, et qui sait ce qui se passera demain (dimanche) ? » Après avoir créé une première surprise ce samedi en Hongrie, l'écurie Mercedes est prête à se battre pour une première victoire cette saison. Toutefois, avec Carlos Sainz Jr et Charles Leclerc juste derrière George Russell, Ferrari ne compte pas laisser passer l'occasion de réduire l'écart sur Red Bull Racing.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.