GP de Grande-Bretagne (Sprint) : La pole position pour Verstappen devant Hamilton

GP de Grande-Bretagne (Sprint) : La pole position pour Verstappen devant Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 17 juillet 2021 à 18h04

Après avoir pris le meilleur sur Lewis Hamilton au départ, Max Verstappen n'a pas craqué pour remporter la première qualification sprint à Silverstone.



Max Verstappen a joué un joli tour à Lewis Hamilton ! Battu pour 75 millièmes de seconde ce vendredi lors de la traditionnelle séance de qualifications, le leader du championnat du monde a mis à profit la première expérimentation de « qualification sprint » ce samedi à Silverstone pour priver le Britannique de la pole position à domicile. Malgré un frein avant-gauche dont des flammes sortaient avant l'extinction des feux, Max Verstappen a réalisé un envol absolument parfait pour distancer Lewis Hamilton au premier virage. Ne voulant pas laissé échapper cette pole position, le pilote Mercedes a alors tout tenté mais, malgré un niveau de performance supérieur sur cette phase de course, jamais le Britannique n'a pu reprendre l'avantage. A partir de là, l'écart a fluctué entre une et trois secondes mais, malgré le meilleur temps de la course dans le dernier tour, c'est bien Max Verstappen qui décroche la toute première pole position décernée à l'issue d'une course de qualification. Petit bonus pour le pilote Red Bull Racing, il creuse l'écart sur son rival au championnat du monde, prenant un point de plus que Lewis Hamilton.

Alonso a fait le spectacle

Pour ce premier « F1 Sprint », l'attention en début de course s'est portée sur les choix des pilotes en termes de pneumatiques. Si la très large majorité n'a pas pris de risques et abordé ces 17 tours avec des pneus medium, qui ont fini par souffrir avec des cloques sur ceux de Max Verstappen et Lewis Hamilton au bout d'une dizaine de tours, certains ont été aventureux et ont chaussé des pneus tendres. Mais celui qui en a le mieux tiré parti, c'est Fernando Alonso. Onzième sur la grille de départ, l'Asturien a gagné six positions dans le premier tour mais, malgré un défense aux limites du règlement, le pilote Alpine a dû s'avouer vaincu face à Lando Norris puis Daniel Ricciardo pour termine septième. Les deux pilotes McLaren seront ainsi en troisième ligne derrière Valtteri Bottas et Charles Leclerc, qui ont conservé leurs positions de départ. Le Finlandais, qui avait également chaussé des pneus tendres, a su garder le pilote Ferrari derrière lui. Fernando Alonso, pour sa part, partagera la quatrième ligne avec Sebastian Vettel, qui a gagné deux positions durant ce sprint.


Pérez est bon pour une folle remontée

Si Max Verstappen et Fernando Alonso sont les gagnants de cette course, le grand perdant est bien Sergio Pérez. Cinquième sur la grille, le Mexicain a tout d'abord perdu deux places dans le premier tour avant de faire un énorme tête à queue à la sortie de l'enchaînement Maggots-Becketts-Chapel. Reparti dans les dernières positions, le pilote Red Bull Racing a fini par abandonner à l'amorce du dernier tour, ce qui permettra à son écurie d'avoir toute latitude pour modifier les réglages en vue d'un Grand Prix qui s'annonce mouvementé pour le Mexicain. Carlos Sainz Jr aurait pu perdre gros lors d'un accrochage avec George Russell au départ. Mais l'Espagnol a su remonter jusqu'au 11eme rang quand le Britannique a été pénalisé de trois places sur la grille de départ du Grand Prix, qu'il abordera à la 12eme place. Côté Français, Esteban Ocon a également profité des pneus tendres pour gagner trois places et s'élancera ce dimanche de la 10eme position quand Pierre Gasly, pour sa part, n'a pas bougé dans la hiérarchie et sera une nouvelle fois 12eme sur la grille de départ pour le Grand Prix. Une course sprint qui n'a finalement pas été le train que certains redoutaient et a offert un beau spectacle aux nombreux spectateurs présents dans les tribunes de Silverstone.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.