GP de France : Les principales déclarations des pilotes à l'issue de la séance de qualifications

GP de France : Les principales déclarations des pilotes à l'issue de la séance de qualifications©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 23 juillet 2022 à 20h35

Retrouvez les principales déclarations des pilotes à l'issue de la séance de qualifications du Grand Prix de France, dominée par Charles Leclerc devant Max Verstappen et Sergio Pérez.



Charles Leclerc (MCO/Ferrari) - Pole position

« C'était un grand tour pour moi. On a su mettre tout bout à bout ce week-end pour faire un grand tour. J'ai aussi reçu l'aide de Carlos Sainz Jr, ça a été un travail d'équipe magnifique. Cela aurait été beaucoup plus serré si on n'avait pas utilisé cette stratégie. J'espère qu'on sera dans la course pour la victoire demain (dimanche). Après la Q1, j'étais assez surpris du rythme qu'on avait, tout s'est allumé en Q3 et c'est une belle surprise pour nous. Les longs relais ont été bons ce week-end, on verra comment les choses se passent. »

Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - 2eme

« Les essais libres et les qualifications, ce n'est pas la même chose. C'était plus compliqué que je l'espérais mais je pense qu'on a une voiture décente pour la course. On est très rapide dans les lignes droites, il faudra capitaliser là-dessus. Les Ferrari sont de nouveau très rapides aussi. »

Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) - 3eme

« J'étais nulle part tout le week-end, j'ai beaucoup souffert, c'était ma semaine la plus difficile jusqu'à ces qualifications et je suis content d'avoir retrouvé du rythme. Je vais essayer de me battre avec les voitures devant moi pendant la course. Les Ferrari sont clairement très solides cette semaine. »

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 4eme

« En arrivant ici, on n'a pas dit qu'on serait trois dixièmes, six dixièmes ou une seconde derrière. Bien sûr, on espérait être plus proches ! Dans mon esprit, si l'on améliorait d'un demi-dixième ou un dixième, on aurait été à deux dixièmes, mais on est à une seconde. Je n'ai pas de réponse à cela. Je suis vraiment heureux de la voiture, et mon dernier tour de qualification était très bon. Demain (dimanche) en course, je pense que ce sera comme aujourd'hui (samedi), on devrait être un peu plus proches mais ces gars sont très loin. Les Ferrari et les Red Bull Racing sont dans une autre ligue que nous, mais je donnerai tout ce que je peux. »

Lando Norris (GBR/McLaren) - 5eme

« Ça a été une très bonne journée. Avant les qualifications, on discutait pour savoir si on devait penser à la Q3, car on était très loin. Mais au fil du week-end, on a de mieux en mieux compris comment maximiser la voiture et ses évolutions. On les a maximisées et on y est parvenus. Je suis heureux, mon tour en Q3 était un très bon temps, c'est le genre de tour dont vous pensez qu'en formule de promotion, vous auriez fait la pole. L'équipe a fait un très bon travail, on a extrait tout ce qui était possible et on est en bonne position pour demain (dimanche). »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) - 12eme

« Ça n'a pas été une bonne séance du tout, on a un gros souci avec la voiture, fondamental. Cela fait quatre ou cinq courses que ça dure, la voiture est très inconstante. Un coup elle marche, un coup non. On a des problèmes d'équilibre. C'est décevant parce que ça marchait la course d'avant, on a fait sixième lors des qualifications, cinquième en course. Ici, on était dernier lors de la troisième séance d'essais libres. On est quand même dans le Top 10 sur la grille, c'est une bonne chose. On va tout donner pour tenir ces points. »

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) - 16eme

« On n'a pas de réponse pour l'instant. Au dernier tour en Q1, j'améliorais ma performance mais je perds complètement la voiture dans le virage numéro 6. Depuis ce (samedi) matin, c'est vraiment compliqué, je ne sais pas trop pourquoi. Il va falloir analyser tout cela, on est très déçus. Pour demain (dimanche), il faudra essayer de remonter. C'est sûr qu'on part extrêmement loin, ce n'est pas la séance de qualifications qu'on aurait voulue. Mais ce n'est jamais fini, il reste une course demain (dimanche), on va tout faire pour revenir. »

Sources : interviews officielles Formula 1, Canal+, Sky Sports

Vos réactions doivent respecter nos CGU.