GP de Belgique : Les principales déclarations des pilotes à l'issue de la course

GP de Belgique : Les principales déclarations des pilotes à l'issue de la course©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 28 août 2022 à 19h20

Retrouvez les principales déclarations des pilotes à l'issue du Grand Prix de Belgique, remporté par Max Verstappen devant Sergio Pérez et Carlos Sainz Jr.


Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - Vainqueur

« Le premier tour a vraiment été très chaud. Mais après l'intervention de la voiture de sécurité, tout marchait bien. J'ai pu faire cette remontée. Il fallait gérer un peu mais cette victoire est vraiment incroyable. Je ne pouvais pas imaginer un tel week-end, il en faudrait plus des comme ça. On verra ce que l'on peut faire la semaine prochaine à domicile. »

Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) - 2eme

« J'espérais mieux, il y avait une opportunité aujourd'hui (dimanche). Mais Max Verstappen volait, il était intouchable aujourd'hui (dimanche). Le premier volet a été très mauvais mais le résultat final est très positif pour l'équipe. On a récolté beaucoup de points et j'attends la suite avec impatience. J'ai connu un très mauvais départ mais j'ai été capable de reprendre ma place au virage numéro 5. »

Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) - 3eme

« Le rythme n'était pas là, je glissais beaucoup sur les pneus. Je termine quand même sur le podium et on l'accepte. Max Verstappen et Sergio Pérez étaient vraiment sur une autre planète, il fallait survivre de notre côté. On n'était tout simplement pas assez compétitifs. »

George Russell (GBR/Mercedes) - 4eme

« Les sentiments sont un peu mitigés aujourd'hui (dimanche). Si, hier (samedi) soir, vous m'aviez dit que je terminerais à deux secondes du podium, je vous aurait dit que c'était un bonne limitation des dégâts mais on a connu deux tours très compliqués et les pneus sont sortis de la bonne fenêtre d'exploitation. Dès que j'ai compris que j'en étais sorti, c'était joué. Je pense qu'on avait un meilleur rythme de course que les Ferrari, au pire que je pense qu'on a fait jeu égal avec eux aujourd'hui (dimanche). De son côté, Max Verstappen se promène en ce moment. »

Fernando Alonso (ESP/Alpine) - 5eme

« C'était étrange cet accrochage avec Lewis Hamilton. Je n'ai pas été très chanceux. A chaque fois qu'on part haut sur la grille de départ, il m'arrive toujours quelque chose au premier tour. Heureusement, la voiture est très solide et on a pu quand même continuer à courir. Lewis Hamilton a eu moins de chance et a dû abandonner. C'était une course stressante avec l'incident du premier tour, la dégradation des pneus qui était très élevée aujourd'hui (dimanche), plus que l'on imaginait. C'était une course stressante, même si ça a pu paraître ennuyeux de l'extérieur. Beaucoup de choses se sont passées. J'ai appris que Charles Leclerc avait eu cinq secondes de pénalité, c'était un petit cadeau à l'issue de la course. Au niveau du classement constructeurs, c'est un très bon week-end pour nous. On a été plus rapides que les McLaren lors des qualifications et de la course, on a maximisé les points. Il y aura sans doute des week-ends durant lesquels McLaren sera plus rapide que nous mais, sur un week-end comme cela, on a vraiment fait un travail parfait. »

Charles Leclerc (MCO/Ferrari) - 6eme

« On n'a pas pu faire autrement sur le premier relais. On avait un problème sur les freins car on a pris un tear off dans les freins. En plus de ça, on était bien partis. La course pouvait être belle de cette position-là mais on a malheureusement tout perdu. On a dû repartir de derrière et faire deux très longs relais sur les pneus medium. A la fin, on s'est arrêté pour essayer de faire le meilleur tour. C'est surtout la première partie de la course avec le tear off qui nous a mis dans une mauvaise situation. On ne m'a même pas dit que j'avais pris une pénalité de cinq secondes. Je ne me concentre pas tellement sur le championnat. Les Red Bull Racing étaient sur une autre planète aujourd'hui (dimanche). Il faut comprendre ce qu'il se passe car on est beaucoup trop loin. »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) - 7eme

« C'est vraiment un très bon résultat. C'était excellent, notre meilleur week-end de la saison, et le meilleur depuis que j'ai rejoint l'équipe en termes de performance. Avec les améliorations apportées ici, il n'y a pas de comparaison par rapport à notre rythme d'avant. Ça apporte de la confiance pour le reste de l'année. On avait vraiment une grosse vitesse tout le long de la course et du week-end. On peut être fier de ce qu'on a fait »

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) - 9eme

« C'était incroyable. D'abord extrêmement déçu de partir de la voie des stands, parce qu'on devait partir en huitième position, ce qui était de bon augure. On a eu un problème électrique, j'ai dû rentrer au garage et jusqu'à 90 secondes du départ on pensait ne pas pouvoir partir. Au final, la voiture a démarré. Je suis parti dernier et je savais que ça allait être extrêmement compliqué de remonter. En fin de compte, je suis vraiment content, on a fait les bons choix stratégiques, j'ai beaucoup poussé pour m'arrêter aux stands assez tôt et avoir une stratégie agressive. L'équipe m'a écouté et ça a payé donc je suis vraiment très content. »

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - Abandon

« C'est de ma faute. J'étais devant lui sur le côté mais il était dans mon angle mort. Je ne lui ai pas laissé assez d'espace. Je pensais que c'était le cas mais, en revoyant l'action, ça ne l'était pas. J'en ai payé le prix. J'étais devant lui mais c'est de ma faute. »

Sources : interviews officielles Formula 1, Canal+, BBC

Vos réactions doivent respecter nos CGU.