GP de Belgique : La FIA va laisser à Mercedes son mode fête à Spa

GP de Belgique : La FIA va laisser à Mercedes son mode fête à Spa©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 21 août 2020 à 18h55

Face aux besoins des motoristes de tester les conséquences des modifications réglementaires voulues par la FIA, la limitation du changement de mode moteur entre les qualifications et la course a été retardée.

Lewis Hamilton et Mercedes font pouvoir faire la fête une dernière fois à Spa-Francorchamps. Alors qu'avant le Grand Prix d'Espagne remporté par le Britannique, la FIA avait confirmé son intention de limiter la capacité des écuries à modifier les modes de fonctionnement du moteur entre la séance de qualifications et la course, l'entrée en vigueur de cette mesure a finalement été retardée. Il faudra finalement attendre le Grand Prix d'Italie, disputé sur le circuit de Monza le 6 septembre prochain pour voir les écuries devoir disputer les qualifications et la course sur le même mode moteur, alors que depuis l'introduction des moteurs hybrides en 2014, les pilotes ont pris l'habitude d'utiliser ce qui ressemble au plein potentiel de leur monoplace dans l'exercice des qualifications avant de réduire la voilure afin de favoriser la fiabilité en course.

Les motoristes ont demandé plus de temps pour s'adapter

Alors que Toto Wolff a récemment assuré que cette mesure pouvait permettre à Mercedes, en se bridant lors des qualifications, de pouvoir tirer plus de puissance de son moteur durant la course, la FIA s'est finalement rangée à l'avis des quatre motoristes présents en Formule 1, Ferrari, Renault, Honda et Mercedes, qui ont demandé un peu plus de temps afin de tester les conséquences de ces nouvelles mesures sur la fiabilité de leurs produits. « Ce n'est pas une directive technique simple à mettre en place correctement, a confié sous couvert d'anonymat un responsable d'écurie au magazine britannique Autosport. Nous devons le faire comme il faut. » Cette mesure vise clairement à réduire l'écart de performance entre Mercedes et ses rivaux lors des qualifications, alors que les Flèches d'Argent sont intouchables dans l'exercice avec une marge dépassant régulièrement la demi-seconde sur la concurrence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.