GP de Bahreïn : Sanctionné, Sebastian Vettel devra partir de la dernière position

GP de Bahreïn : Sanctionné, Sebastian Vettel devra partir de la dernière position©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 28 mars 2021 à 14h56

Les commissaires de la FIA ont sanctionné ce dimanche Sebastian Vettel, coupable de ne pas avoir respecté les drapeaux jaunes lors des qualifications. L'Allemand s'élancera donc de la dernière position de la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn.

Ce ne sont sans doute pas les débuts attendus par Sebastian Vettel. Pour sa première séance de qualifications sous les couleurs du constructeur britannique, le quadruple champion du monde n'avait déjà pas brillé et sa situation s'est compliquée. Piégé par les drapeaux jaunes provoqués par le ralentissement de Carlos Sainz Jr et le tête-à-queue de Nikita Mazepin, l'Allemand a réalisé une des pires qualifications de sa carrière avec le 18eme temps et une élimination dès la Q1. Mais, tard ce samedi, Sebastian Vettel a été convoqué devant les commissaires de la FIA pour s'expliquer quant à un potentiel non-respect des drapeaux jaunes au premier virage de sa dernière tentative lors de ce premier segment de la séance de qualifications. Une convocation qui a eu lieu à la mi-journée, heure de Sakhir, et qui a permis à l'Allemand de s'expliquer sur les circonstances de cet incident.

Les Haas en profitent

Mais les explications de l'ancien pilote Ferrari n'ont visiblement pas convaincu le panel de commissaires mis en place par la FIA pour ce Grand Prix de Bahreïn. Après avoir passé en revue les différents éléments à leur disposition, Sebastian Vettel a déclaré que la fumée issue du tête-à-queue de Nikita Mazepin ne lui avait pas permis de voir ce qu'il s'était exactement passé, n'ayant pas non plus vu de signal lumineux ou de drapeau jaune lui intimant l'ordre de ralentir. Si les commissaires ont confirmé que le pilote Aston Martin avait bien ralenti, il avait ensuite repris son effort dans le but de signer un temps compétitif. Mettant en avant le fait que l'Allemand aurait dû voir cet incident et que l'ensemble des pilotes ont reçu l'ordre de couper leur effort, les commissaires ont sanctionné Sebastian Vettel d'un recul de cinq places sur la grille et de trois points de pénalité sur sa super-licence. En conséquence, l'Allemand partira ce dimanche de la dernière place, Mick Schumacher et Nikita Mazepin gagnant dans la manœuvre une position.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.