GP de Bahreïn : Pourchaire, Hadjar... Le beau week-end des Français

GP de Bahreïn : Pourchaire, Hadjar... Le beau week-end des Français©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 20 mars 2022 à 23h50

A Bahreïn, Théo Pourchaire a remporté ce dimanche la course principale en Formule 2, alors qu'Isack Hadjar et Victor Martins ont également connu la victoire en Formule 3 durant le week-end.



Si le week-end d'Esteban Ocon et Pierre Gasly fut inégal en Formule 1, d'autres Français ont brillé à Bahreïn. En effet, entre samedi et dimanche, Isack Hadjar et Victor Martins ont remporté chacun une course en Formule 3, quand Théo Pourchaire a terminé premier de la course principale en Formule 2, ce dimanche. Sur le circuit international de Sakhir, Hadjar (Hitech Grand Prix) a gagné samedi la course sprint pour ses grands débuts en profitant d'une pénalité infligée à Ollie Bearman, suite à de multiples dépassements des limites. De son côté, après un abandon la veille, Martins (ART Grand Prix) a fait parler de lui ce dimanche en s'imposant sur la course principale, le deuxième succès de sa jeune carrière (20 ans). Enfin, Pourchaire (ART Grand Prix) a frappé fort ce dimanche en empochant la course principale en Formule 2 et en prenant du même coup la tête du championnat. Peu à la fête samedi (abandon), ce dernier a donc bien rectifié le tir à Bahreïn.

« Il y a un peu de chance de gagner »

« Cette course n'a pas été facile à gagner avec la voiture de sécurité à la fin. J'avais beaucoup de stress, c'était une course d'un tour jusqu'au drapeau à damier donc ce n'était pas facile. La stratégie de l'équipe était très bonne et je pense que cela m'a beaucoup aidé car je pense que Jüri (Vips) était un peu plus rapide que nous. Il y a un peu de chance de gagner aujourd'hui (dimanche), mais nous avons aussi fait un excellent travail, donc oui, je suis vraiment content, a notamment déclaré Pourchaire, dans des propos repris sur le site officiel de la F2. Le départ ? J'ai un peu galéré. Depuis ce qui s'est passé à Djeddah l'an dernier, je ne suis pas super confiant à chaque départ. J'ai besoin de travailler un peu là-dessus. (...) J'essaierai d'améliorer cela, j'essaierai de faire de meilleurs départs, de meilleurs premiers tours et je sais que je peux le faire. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.