GP de Bahreïn : Alonso contraint à l'abandon... à cause d'un emballage de sandwich

GP de Bahreïn : Alonso contraint à l'abandon... à cause d'un emballage de sandwich©Media365

Paul Rouget : publié le lundi 29 mars 2021 à 14h37

Eloigné de la F1 depuis 2018, Fernando Alonso (Alpine) a eu le droit à un retour frustrant dimanche lors du Grand Prix de Bahreïn, où il a été contraint à l'abandon pour une raison pas banale. 

 

Il avait sans doute rêvé d'un autre retour. Après avoir quitté la Formule 1 en 2018, Fernando Alonso a retrouvé la catégorie reine du sport automobile dimanche lors du Grand Prix de Bahreïn, en ouverture de cette saison 2021. S'il a décroché la neuvième place sur la grille de départ, le double champion du monde (2005-2006) a été contraint à l'abandon au 32e tour (sur 56), alors qu'il était bien parti pour rentrer dans les points. Il s'est plaint que les pneus arrière de son Alpine chauffaient trop, et on sait désormais pourquoi. 

"Il faisait forte impression"

"Après son premier arrêt, on a eu un petit problème qui nous a contraints à réduire la performance de la voiture. Et au deuxième arrêt, un emballage de sandwich s'est introduit dans le conduit du frein arrière de la voiture de Fernando, ce qui a entraîné une forte hausse de température et a endommagé le système de freins, on a donc dû abandonner pour des raisons de sécurité. Fernando est vraiment malchanceux, surtout qu'il faisait forte impression", a déclaré dans un communiqué Martin Budkowski, directeur exécutif d'Alpine. 

Tout de même satisfait

Alonso (39 ans), deuxième pilote le plus âgé du paddock derrière le Finlandais d'Alfa Romeo Kimi Räikkönen (41 ans), a malgré tout apprécié ce grand retour en F1. "Même si c'est dommage que nous n'ayons pas franchi la ligne d'arrivée, parce que j'ai vraiment apprécié ce week-end. C'était bien de pouvoir courir à nouveau, de sentir cette adrénaline sur la grille de départ, d'entendre les hymnes... Tout cela m'a procuré beaucoup d'émotions, a confié l'Espagnol. Mais je suis sûr que je n'étais pas à 100%." Un retour malgré tout encourageant, alors que son nouveau coéquipier Esteban Ocon a lui terminé au 13e rang. Deux hommes qui tenteront de faire mieux lors de la prochaine levée du championnat, le 18 avril à l'occasion du Grand Prix d'Émilie-Romagne. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.