GP d'Italie (Sprint) : La victoire pour Bottas, la pole position pour Verstappen bien devant Hamilton

GP d'Italie (Sprint) : La victoire pour Bottas, la pole position pour Verstappen bien devant Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 11 septembre 2021 à 17h05

Parti en tête, Valtteri Bottas n'a pas été inquiété par Max Verstappen et remporte la qualification sprint du Grand Prix d'Italie mais cède la pole position au Néerlandais. Lewis Hamilton, quant à lui, n'a pris que la cinquième place et devra cravacher durant la course.



S'il ne l'a pas emporté, Max Verstappen peut avoir le sourire ! A l'issue de la qualification sprint du Grand Prix d'Italie, le leader du championnat du monde a pris l'ascendant sur son rival Lewis Hamilton. En effet, le septuple champion du monde pourra longtemps regretter son départ totalement manqué à l'entame des 18 tours de l'Autodromo Nazionale di Monza qui ont façonné la grille de départ de la 14eme étape de la saison. Alors que Valtteri Bottas, qui abordait cette course sans pression avec la certitude de partir dernier ce dimanche à la suite de l'utilisation d'un nouveau moteur hors quota, a conservé l'avantage, le Finlandais a vu son coéquipier perdre pied. Peinant à s'extraire de la deuxième place de la grille de départ, Lewis Hamilton a vu la Red Bull Racing de Max Verstappen, l'AlphaTauri de Pierre Gasly et les McLaren de Daniel Ricciardo et Lando Norris prendre l'avantage et le reléguer à la sixième position. Toutefois, ce départ de la deuxième qualification sprint de l'histoire de la Formule 1 n'a pas été sans accroc. Au premier freinage, Pierre Gasly est allé au contact avec le train arrière de la McLaren de Daniel Ricciardo, endommageant son aileron avant.

Gasly malheureux sur les terres de son exploit

Ce dernier, sous la charge aérodynamique induite par le troisième virage du circuit, a cédé et envoyé le vainqueur du dernier Grand Prix d'Italie à haute vitesse dans les barrières de pneumatiques, ce qui va le contraindre à partir du fond de grille ce dimanche. La direction de course a alors immédiatement déployé la voiture de sécurité alors que Robert Kubica, remplaçant de luxe de Kimi Räikkönen, est allé en tête-à-queue après un contact avec Yuki Tsunoda, contraint dans la foulée de faire un arrêt au stand. Après trois tours de neutralisation, la voiture de sécurité s'est écartée et la course a pu reprendre. La hiérarchie n'a alors pas bougé dans une course bien moins animée que celle vécue à Silverstone. En effet, Valtteri Bottas s'est rapidement offert une avance de deux secondes sur un Max Verstappen bien heureux de cette position. Le duo de tête a alors rapidement creusé l'écart sur des McLaren moins performantes mais très rapides en vitesse de pointe. Tout au long des quinze tours, Lewis Hamilton a buté sur son compatriote Lando Norris.


Verstappen prend l'ascendant pour la course

Même avec le DRS ouvert et des pneus medium en meilleur forme, le pilote Mercedes n'a jamais été en mesure d'attaquer son cadet, chaussé de pneus tendres, et a dû se contenter de cette cinquième place devant les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz Jr, qui a pu prendre part à cette course malgré sa sortie de piste dans la matinée. Alors que son baquet est menacé pour la saison prochaine, Antonio Giovinazzi a gagné deux places sur la piste. Le seul autre moment chaud de ce sprint a été l'attaque cavalière de Sergio Pérez sur Lance Stroll. Le Mexicain, avant de passer définitivement le Canadien, avait profité d'un passage hors piste pour effectuer son dépassement et a rendu la place un peu tardivement aux yeux de l'écurie Aston Martin. Ayant une nouvelle fois fait le choix des gommes tendres, les pilotes Alpine ont su remonter dans la hiérarchie avec deux places gagnées pour Fernando Alonso et une pour Esteban Ocon même s'ils resteront dans la deuxième moitié du tableau au départ ce dimanche. Si Valtteri Bottas prend les trois points alloués au vainqueur, Max Verstappen profite de l'occasion pour repousser Lewis Hamilton à cinq points au championnat avant un Grand Prix qu'il abordera en pole position.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.