GP d'Italie (Qualifications) : La pole position pour Lewis Hamilton juste devant Valtteri Bottas

GP d'Italie (Qualifications) : La pole position pour Lewis Hamilton juste devant Valtteri Bottas©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 05 septembre 2020 à 16h04

Dans une séance de qualifications une nouvelle fois outrageusement dominée par Mercedes, Lewis Hamilton a arraché la pole position face à Valtteri Bottas, sa septième à Monza.

Jamais une Formule 1 n'était allée aussi vite pour signer la pole position ! Dans le « Temple de la Vitesse » et malgré de nouvelles dispositions sensées les ralentir, les pilotes Mercedes ont une nouvelle fois démontré la supériorité de leur monoplace par rapport à la concurrence. En bouclant sa dernière tentative autour de l'Autodromo Nazionale di Monza en 1'18''887, Lewis Hamilton n'a pas seulement mis une claque au record du circuit détenu par Kimi Räikkönen depuis 2018, il a aussi battu le record de la vitesse moyenne la plus élevée jamais réalisée dans cet exercice si particulier des qualifications (264,362km/h). Et il fallait bien ça au sextuple champion du monde pour se défaire de son coéquipier Valtteri Bottas. Le Finlandais a, en effet, donné du fil à retordre à son chef de file, n'échouant qu'à 69 millièmes de seconde du Britannique.


Sainz meilleur des autres... mais toujours à distance

Alors que la décision de la FIA de geler les modes moteur entre les qualifications et la course avait donné un fol espoir à la concurrence de réduire l'écart sur Mercedes, cette séance de qualifications a été une véritable douche froide. Troisième de cette séance sur une McLaren décidément à l'aise à Monza, Carlos Sainz Jr a concédé 808 millièmes à Lewis Hamilton. Comme depuis le début de la saison, personne n'est en mesure de rivaliser avec les Flèches d'Argent sur l'exercice du tour lancé. L'Espagnol devance la « Mercedes rose » de Sergio Pérez de 25 millièmes alors qu'un décevant Max Verstappen n'a signé que le cinquième temps à neuf dixièmes de la pole position avec, là-aussi, 25 millièmes d'avance sur Lando Norris. Pour Renault, après la très belle démonstration de Spa-Francorchamps, cette séance de qualifications aura sans doute un goût amer. Alors qu'Esteban Ocon n'a pas pu se mêler à la lutte en Q3, Daniel Ricciardo n'a pas pu faire mieux que le septième temps devant Lance Stroll, Alexander Albon et Pierre Gasly.


Ferrari n'avait jamais connu ça à Monza

Hors du Top 10 et devancé par son coéquipier Daniil Kvyat en Belgique, le pilote normand a répondu en terre italienne. En effet, Daniil Kvyat est resté aux portes de la Q3, juste devant Esteban Ocon. Ce dernier devance Charles Leclerc, qui a une nouvelle fois tout donné mais doit composer avec une Ferrari tout aussi à la peine que le week-end dernier. Le Monégasque 13eme de cette séance alors que son coéquipier Sebastian Vettel n'a pas passé la Q1 et partira 17eme, les deux pilotes ont réalisé le pire résultat de la Scuderia Ferrari en qualifications à Monza dans son histoire ! Un signe de plus que rien ne va plus à Maranello et que la saison 2020 sera définitivement à oublier. Comme à Spa-Francorchamps, les monoplaces motorisées par Ferrari ont été en difficulté, occupant les positions 13 à 18 sur la grille de départ, seules les Williams ne parvenant pas à prendre le meilleur sur les Ferrari, les Alfa Romeo Racing et les Haas. Une course qui s'annonce d'ores-et-déjà longue pour les Tifosi, qui n'auront pas l'occasion de montrer leur désarroi dans les tribunes cette année. Malgré l'absence du « mode fête », Mercedes a encore donné la leçon et ça n'augure rien de bon pour la concurrence en vue de la course ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.