GP d'Italie : Hamilton satisfait, Bottas déçu, Sainz Jr confiant... Les réactions après la séance de qualifications

GP d'Italie : Hamilton satisfait, Bottas déçu, Sainz Jr confiant... Les réactions après la séance de qualifications©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 05 septembre 2020 à 22h35

Retrouvez les réactions à l'issue de la séance de qualifications du Grand Prix d'Italie.


Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 1er

« Fantastique travail de toute l'écurie. On a eu le bon timing et cela a permis d'avoir un tour clair dans être gêné par le trafic. C'était très serré avec Valtteri Bottas, mais je suis généralement très content de ma performance. Les températures étaient en hausse aujourd'hui (samedi) et la piste procure une bonne adhérence dans ces conditions. L'équilibre de la voiture était bon et on pouvait attaquer, en passant très vite dans les courbes de Lesmo ce qui m'a permis de battre le record de la piste. Maintenant, il faut transformer l'essai demain (dimanche). »

Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) - 2eme

« C'était très serré, comme je m'y attendais. C'était à moi de partir en premier ce week-end, je n'ai donc pas pu bénéficier de l'aspiration, excepté à la fin de la Q2 et j'ai pu sentir que ça apportait un petit quelque chose. Mais au final, j'étais livré à moi-même. En temps normal, ce n'est pas plus mal d'avoir la piste dégagée devant vous mais sur ce circuit, c'est naturellement handicapant dans les lignes droites. Après, la deuxième place sur la grille reste un bon résultat. Et mon rythme sur les longs relais était bon vendredi comparé à celui de Lewis... Rien n'est donc encore perdu pour la course de demain (dimanche), au contraire : tout reste ouvert ! »

Carlos Sainz Jr (ESP/McLaren) - 3eme

« On était très fort depuis le début du week-end. Dès la Q1, la voiture marchait bien et j'ai pu passer en Q2 en utilisant un seul train de pneus. J'étais confiant pour faire un Top 5, mais finir troisième, c'est mieux que prévu. J'ai pris tous les risques pour y arriver. En attaquant, j'ai failli perdre l'auto dans Lesmo mais j'ai gardé un rythme élevé dans les derniers virages et ça l'a fait. En course, notre voiture ne vaut sans doute pas la troisième position, mais on va se battre. »

Sergio Pérez (MEX/Racing Point) - 4eme

« L'équipe a fait un travail formidable aujourd'hui (samedi). On a travaillé si dur pour améliorer la voiture lors de chaque séance et nous sommes parvenus à sécuriser une excellente position de départ. Nous nous sommes concentrés sur les réglages de la voiture en vue de la course donc je suis surpris de notre niveau en qualifications. C'est toujours important de bien se qualifier ici car doubler est loin d'être facile donc la quatrième position est intéressante pour le départ. Nous avons fait plusieurs pas en avant et je suis confiant à l'idée de nous battre pour le podium demain (dimanche). »

Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - 5eme

« Ce n'est simplement pas un bon week-end pour nous. Dès le début, nous manquions de rythme. On dirait que le train arrière de notre voiture est beaucoup plus sensible quand nous avons peu d'appui, il n'a pas l'adhérence qu'il devrait avoir. J'ai tout essayé : très peu d'appui, peu d'appui, et un peu plus. Je fais le même chrono dans tous les cas, cela montre juste que notre voiture n'est pas suffisamment bonne en ce moment. Nous savons qu'au niveau de la vitesse de pointe, nous manquons de puissance par rapport à Mercedes en particulier, c'est une évidence, mais ça ne correspond pas à notre déficit actuel. Notre manque de puissance n'est pas si grand. »

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) - 10eme

« Sur un tel circuit, c'est bien d'être passé en Q3 même si je n'ai pas pu faire mieux que dixième. Nous sommes à notre place sur la grille, après il faut prendre un bon départ et accrocher le bon wagon. Je pense qu'on sera dans le rythme pendant le Grand Prix. C'est une piste où tout va très vite et on devrait garder le contact pour bien finir. A l'aspiration, ça va être chaud ! »

Esteban Ocon (FRA/Renault) - 12eme

« C'est clair qu'on n'a pas été aussi performant qu'on l'aurait voulu. La Q1 était une session catastrophique, on était trop derrière en piste, on s'est fait enfermer. On a fait la course plutôt que la qualification ! Ensuite, la dernière tentative en Q2 était mal gérée. On est sorti en premier, donc je n'ai pas vraiment pu profiter de l'aspiration, puis Daniel est sorti au milieu de son tour et il a ramené des cailloux sur la piste... Ce qui n'a pas été bien géré, c'est que l'on soit sorti en premier en piste pour notre dernière tentative en Q2. Il y a eu des choses qui n'étaient pas bonnes. »

Romain Grosjean (FRA/Haas) - 16eme

« Il y a deux choses qui sont claires. La première, c'est que je roule en réglage aérodynamique léger, et Kevin Magnussen n'a pas réussi à rouler comme ça, donc il a les ailerons braqués et il va plus vite. Et l'autre chose, c'est qu'on a fait des changements entre les essais libres 3 et les qualifications, et ces choses ont rendu la voiture plus lente. Il y a de la frustration parce qu'on pouvait aller en Q2 sur un circuit qui ne nous convient pas, et je n'aime pas qu'on fasse des choses qui ne fonctionnent pas avant les qualifications. C'est impossible de se mettre d'accord, on a des pneus catastrophiques qui ne fonctionnent que sur une petite fenêtre, une fenêtre de prison ! La seule solution qu'on aurait ici, ce serait de lancer les pilotes chacun à leur tour et pour juste un tour. »

Sources : Interviews officielles F1, Canal+, Autosport, site officiel Racing Point

Vos réactions doivent respecter nos CGU.