GP d'Emilie-Romagne : Verstappen s'impose sur les terres de Ferrari, Leclerc piégé

GP d'Emilie-Romagne : Verstappen s'impose sur les terres de Ferrari, Leclerc piégé©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 24 avril 2022 à 16h38

Alors que Charles Leclerc a perdu de gros points à cause d'un excès d'engagement, Max Verstappen a facilement remporté le Grand Prix d'Emilie-Romagne devant Sergio Pérez et Lando Norris.



Max Verstappen a douché l'euphorie des tifosi. Alors que le public massé dans les tribunes de l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari attendait un triomphe de la Scuderia, il a vu Red Bull Racing signer un doublé et l'écurie italienne connaître son premier véritable jour sans depuis le début de la saison. Un Grand Prix d'Emilie-Romagne qui a tourné à l'aigre pour Ferrari dès le premier tour, alors que la pluie s'est invitée et a contraint tous les pilotes à chausser des pneus intermédiaires pour le départ. Autant Charles Leclerc que Carlos Sainz Jr ont imité Max Verstappen ce samedi au départ du sprint et sont pratiquement restés scotchés sur la grille de départ. Alors que le Monégasque a vu Max Verstappen s'envoler mais également Sergio Pérez et Lando Norris prendre l'avantage, l'Espagnol a été enfermé dans le trafic et un contact avec Daniel Ricciardo l'a envoyé dans le bac à graviers, dont il n'a pu sortir par ses propres moyens, provoquant l'intervention de la voiture de sécurité pendant quatre tours.. Après Melbourne, ce deuxième abandon précoce tombe bien mal pour Carlos Sainz Jr, qui vient tout juste de prolonger son contrat avec l'écurie de Maranello pour deux ans supplémentaires. Une fois la course relancée, Max Verstappen a enchaîné meilleur tour en course sur meilleur tour en course pour creuser l'écart sur son coéquipier alors que Charles Leclerc est resté coincé derrière Lando Norris avant de faire sauter le bouchon au 8eme tour. Fernando Alonso, quant à lui, a été contraint à l'abandon après avoir perdu un morceau de carrosserie, conséquence d'un contact avec Mick Schumacher au premier tour.

Leclerc, un pari qui a mal tourné

Derrière le quatuor de tête, Kevin Magnussen n'a pas pu tenir la cinquième position très longtemps, cédant face à George Russell puis Valtteri Bottas avant de terminer la course à la neuvième place. Bon dernier après un premier tour chaotique, Daniel Ricciardo s'est mué en cobaye et a été le premier à mettre des pneus slicks au 17eme tour. L'Australien a été imité deux tours plus tard par Sergio Pérez. Charles Leclerc a alors immédiatement couvert la stratégie du Mexicain et a pu ressortir devant lui. Toutefois, avec une montée en température difficile des pneus, le Monégasque n'a pas pu résister longtemps et a repris la troisième place qui était sienne avant cette vague d'arrêt. La piste ayant suffisamment séché, la direction de course a autorisé l'utilisation du DRS au 34eme tour mais sans que cela ne change la donne au niveau de la hiérarchie de la course. Ne parvenant pas à prendre l'avantage sur Sergio Pérez en piste, avec la deuxième place comme seule véritable ambition pour lui, Charles Leclerc a joué son va-tout avec un passage aux pneus tendres dans le 50eme tour. Sergio Pérez puis Max Verstappen lui ont emboîté le pas dans les deux tours suivants. Le pilote Ferrari a alors attaqué à outrance pour espérer prendre l'avantage sur le pilote Red Bull Racing mais mal lui en a pris. Trois tours après son arrêt, le Monégasque est parti en tête-à-queue dans la chicane haute, repartant derrière Lando Norris et avec un aileron avant endommagé.


Verstappen fait le plein, Leclerc limite les dégâts

Ce deuxième arrêt a fait chuter Charles Leclerc en neuvième position avec moins de dix tours à parcourir. Malgré des sensations mitigées, le leader du championnat a tout donné pour remonter. Kevin Magnussen, Sebastian Vettel puis Yuki Tsunoda, toujours chaussé des pneus medium montés autour de la 20eme boucle, n'ont pas pu résister. Alors qu'un podium lui tendait aisément les bras, Charles Leclerc doit se contenter des huit points de la sixième place. Max Verstappen, de son côté, n'a pas hésité à mettre à profit ses gommes tendres pour aller chercher le meilleur tour en course et signer une victoire sans coup férir. Sergio Pérez, à un peu plus de 16 secondes, prend la deuxième place devant un Lando Norris opportuniste pour monter une sixième fois sur le podium, à la troisième place. George Russell, quant à lui, a su tirer les marrons du feu avec la quatrième place quand Lewis Hamilton, coincé tout au long de la course derrière Pierre Gasly, n'a pu faire mieux qu'une anonyme 14eme place. Valtteri Bottas, quant à lui, termine à une très belle cinquième place et apporte de précieux points à Alfa Romeo. Aston Martin, de son côté, ouvre enfin son compteur avec la 8eme place de Sebastian Vettel et la 10eme position de Lance Stroll, juste devant Esteban Ocon. Avec cette victoire, sa deuxième de la saison, Max Verstappen remonte à la deuxième place du classement du championnat, avec un retard réduit à 37 points sur Charles Leclerc. Ferrari, de son côté, voit Red Bull Racing fondre sur elle au classement constructeur, avec l'écurie autrichienne qui ne compte plus que onze unités de retard sur l'italienne.



FORMULE 1 / GRAND PRIX D'EMILIE-ROMAGNE
Classement final - 63 tours (309,049km) - Dimanche 24 avril 2022
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) en 1h32'07''986
2- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) à 16''527
3- Lando Norris (GBR/McLaren) à 34''834
4- George Russell (GBR/Mercedes) à 42''506
5- Valtteri Bottas (FIN/Alfa Romeo) à 43''181
6- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) à 56''072
7- Yuki Tsunoda (JAP/AlphaTauri) à 1'01''110
8- Sebastian Vettel (ALL/Aston Martin) à 1'10''892
9- Kevin Magnussen (DAN/Haas) à 1'15''260
10- Lance Stroll (CAN/Aston Martin) à 1 tour
...
12- Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) à 1 tour
...
14- Esteban Ocon (FRA/Alpine) à 1 tour
...

Meilleur tour en course (+1 point) : Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - 1'18''446

Classement du championnat du monde pilotes après 4 Grands Prix (sur 23)
1- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) 86 points
2- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) 59
3- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) 54
4- George Russell (GBR/Mercedes) 49
5- Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) 38
...
9- Esteban Ocon (FRA/Alpine) 20
...
13- Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) 6
...

Classement du championnat du monde constructeurs après 4 Grands Prix (sur 23)
1- Ferrari 124 points
2- Red Bull Racing 113
3- Mercedes 77
4- McLaren 36
5- Alfa Romeo 25
6- Alpine 22
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.