GP d'Emilie-Romagne : Verstappen espère garder l'avantage, Leclerc admet une erreur

GP d'Emilie-Romagne : Verstappen espère garder l'avantage, Leclerc admet une erreur©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le samedi 23 avril 2022 à 22h05

Alors que Max Verstappen a su récupérer son départ manqué, le Néerlandais s'est montré meilleur gestionnaire pour devancer Charles Leclerc lors du sprint du Grand Prix d'Emilie-Romagne. Le Monégasque, quant à lui, assure avoir compris la leçon.



Max Verstappen n'est pas passé loin d'avoir des regrets. Auteur de la pole position ce vendredi à Imola, le champion du monde en titre a perdu les commandes du sprint du Grand Prix d'Emilie-Romagne dès les premiers mètres. La faute à un départ totalement manqué que le Néerlandais ne s'explique pas. « Je ne sais pas précisément ce qui s'est passé ou pourquoi il était si mauvais, j'ai simplement eu trop de patinage, a-t-il confié peu après être descendu de sa monoplace. Mais après ça, il a fallu que nous restions calmes. » Un calme qui s'est matérialisé par une gestion de l'usure de ses pneus tendres face à un Charles Leclerc offensif dès les premiers tours pour creuser l'écart pour aller faire la différence dans les derniers tours. « Au début, il semblait que Charles ait un peu plus de rythme. Mais je crois qu'il a manqué de pneus par la suite, et nous avons pu réduire l'écart et dépasser au virage 2, a résumé Max Verstappen. Peut-être que demain ça pourrait être un peu différent à nouveau, mais c'est clair qu'aujourd'hui c'était une réussite pour nous sur ce composé. Je suis très content d'avoir connu une course sprint propre en fin de compte. » Toutefois, avec une course qui aura un scenario bien différent, le pilote Red Bull Racing a assuré que la donne ne sera pas la même.

Leclerc : « J'ai vraiment souffert dans les deux, trois derniers tours »

Charles Leclerc, pour sa part, n'a pas cherché à enjoliver la réalité. S'il a bien profité des soucis de son rival, il n'a pas su bien gérer ses pneus tout au long des 21 tours de ce sprint. « J'ai essayé de pousser au début pour avoir un peu d'écart et pour que Max ne soit pas dans la zone DRS parce que je savais que je serais vulnérable si c'était le cas, a déclaré le Monégasque en conférence de presse. Mais j'en ai un peu payé le prix un peu plus tard dans la course ; j'ai eu un peu de grainage et puis j'ai vraiment souffert dans les deux, trois derniers tours. C'est comme ça, mais ce n'est qu'une course sprint. » Une détérioration excessive des pneus inédite sur la Ferrari cette saison que Charles Leclerc espère ne pas revivre ce dimanche, faute de quoi une victoire à domicile sera inabordable face à Max Verstappen. « Si nous parvenons à remédier à tout cela pour demain (dimanche), je suis presque sûr que nous sommes dans la lutte pour la victoire, a affirmé le leader du championnat. Sinon, ça va être un peu plus difficile. Mais tout est possible. » Les Tifosi vont espérer que Charles Leclerc et Carlos Sainz Jr seront aux avant-postes ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.