GP d'Azerbaïdjan : Les principales déclarations après la séance de qualifications

GP d'Azerbaïdjan : Les principales déclarations après la séance de qualifications©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 05 juin 2021 à 20h20

Retrouvez les principales déclarations des pilotes à l'issue de la séance de qualifications du Grand Prix d'Azerbaïdjan.


Charles Leclerc (MCO/Ferrari) - Pole position

« C'était un mauvais tour, un tour de m... ! J'ai fait des erreurs à deux ou trois virages. Evidemment, j'ai profité de l'énorme aspiration de Lewis Hamilton sur le dernier secteur, ça m'a un peu aidé. Mais, de toute façon, je pense qu'on aurait été là pour jouer la pole position. Je ne m'attendais toutefois pas à être aussi compétitif aujourd'hui (samedi). On a vu beaucoup de drapeaux rouges, c'est comme ça. Je suis néanmoins heureux. J'espère également que tout ira bien pour Carlos Sainz Jr. C'est génial mais, là encore, il y a eu un drapeau rouge à la fin. La voiture est plutôt pas mal pour la course mais on sait que les Red Bull Racing ont quelque chose de plus, on a pu le constater lors de la deuxième séance d'essais libres. On n'est pas à Monaco donc on va pouvoir doubler. Tout est possible et je vais faire mon maximum pour conserver cette première place. »

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 2eme

« Le tour était bon mais on ne s'attendait vraiment pas à ça. C'est un résultat monumental pour nous ! On a tellement souffert depuis le début du week-end, comme vous avez pu le faire. On a continué à échanger en coulisses pour essayer de comprendre les choses. On ne prend rien pour acquis. On a fait tellement de changements lors des deux derniers jours. Ça a été tellement difficile mais le travail pendant la nuit et entre les séances a finalement payé. Merci à toute l'équipe, qui reste positive. Une baisse de la température ou plus de vent, ça ne nous aide pas. C'est incroyable de mettre en route ces pneus, de trouver la bonne fenêtre pour les faire fonctionner. C'est le plus grand défi que nous ayons eu ici depuis très longtemps. Cette voiture n'a pas été heureuse de tout le week-end mais on est ici, dans les trois premiers. Valtteri Bottas est dans le Top 10, c'est un énorme travail d'équipe. Notre rythme de course était bien meilleur que celui sur un tour lancé, on ne sait pas pourquoi. J'ai envie de croire qu'on pourra se battre demain (dimanche) face à nos adversaires. »

Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - 3eme

« Ça a été une séance de qualifications stupide. Mais bon, c'est comme ça ! Troisième, c'est déjà pas mal. On a une bonne voiture, je pense que tout fonctionnait bien pour nous. Mais, avec toutes ces m... qui arrivent en piste, c'est malheureux. C'est un circuit en ville... Notre voiture est forte, il va falloir faire attention aux pneus demain (dimanche) et on pourra marquer de gros points. J'aurais aimé partir plus haut sur la grille mais il y a encore beaucoup à jouer demain (dimanche). Peut-être que tout cela pourra encore arriver en course mais espérons que ça sera un départ propre puis nous verrons. C'est bien d'avoir cette bataille avec Lewis Hamilton, avec deux voitures différentes. »

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) - 4eme

« Je pense qu'il faut se satisfaire du travail qu'on a fait. On est en bagarre avec les Mercedes, les Red Bull Racing et les Ferrari. Ça montre tout le bon travail qu'on a fait pour se retrouver en quatrième position. Je crois que c'est ma meilleure qualification avec l'équipe. Après la troisième séance d'essais libres, j'étais très excité. Dans ma dernière tentative, j'ai encore gagné un petit peu au premier virage. Je pense que nos premier et deuxième secteurs étaient très bien, Charles Leclerc avait une bonne aspiration dans le troisième secteur lors de sa tentative. Il y avait peut-être moyen d'aller chercher une aspiration et faire un petit peu mieux. Je pense qu'on peut être très satisfaits de ce quatrième temps. Il va falloir essayer de comprendre pourquoi on a l'air d'être très biens sur les circuits en ville. On utilise des réglages différents de ceux pour des circuits classiques. Il y a peut-être des choses qui fonctionnent mieux pour notre voiture. Il faudra analyser ça après la course et essayer de comprendre. A deux millièmes de Max Verstappen avec la Red Bull Racing, ça aurait été mieux d'être devant mais on essayera la prochaine fois. Je suis très, très content car on a privilégié la course aux qualifications. On n'avait que quatre trains de pneus tendres contre cinq pour les autres et on a gardé deux pneus durs pour la course. Ça nous donne un peu plus de liberté au niveau de la stratégie. S'il y a énormément de dégradation, ça peut vraiment être un avantage demain (dimanche). On va essayer de jouer nos cartes. On est rapides, je me sens bien dans la voiture. On va faire une bonne nuit et être prêts à attaquer demain (dimanche). »

Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) - 5eme

« J'ai lancé mon tour en étant trop proche de Yuki Tsunoda. Dans les trois derniers virages, il y a eu un énorme embouteillage. Si la FIA a essayé d'éviter que cela ne se produise, nous nous attendions tous à un tel phénomène et il y a quelqu'un devant nous qui a joué à des jeux, ce qui nous a tous mis dans une énorme impasse. J'ai donc commencé mon tour trop près. J'étais très rapide dans les deux premiers virages puis j'ai vu Yuki Tsunoda faire un blocage de roues et avoir un accident devant moi. J'ai hésité entre tenter de prendre tout de même le virage ou freiner plus fort pour éviter un accrochage. En fin de compte, alors que j'ai essayé de faire ni l'un, ni l'autre, j'ai fini par avoir également un accident. C'est un peu dommage car cela n'aurait pas dû arriver. Encore une fois, c'est une occasion manquée lors d'une séance de qualifications. »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) - 12eme

« Ce n'était clairement pas notre jour ! La Q1 s'est bien passée mais, lors de la Q2, il y a eu beaucoup d'incidents. A l'occasion de ma première tentative, j'ai été gêné dans le virage 3 et ça m'a fait heurter le mur. Concernant ma deuxième tentative, le drapeau rouge est sorti et je n'ai pas été en mesure de reprendre la piste. C'est un peu frustrant car la voiture avait le potentiel pour entrer dans le Top 10, il nous faudra le convertir demain (dimanche) lors de la course. Avec notre rythme, beaucoup de choses sont possibles et j'attends avec impatience le départ car cette course est toujours folle. »

Sources : interviews officielles F1, Canal+, site officiel Alpine F1 Team, Sky Sports

Vos réactions doivent respecter nos CGU.